Assistante Maternelle : une Profession, un Forum

Forum d'informations sur la Profession d'Assistante Maternelle
 
PortailAccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 le lait et nous

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
sourceline
Administrateur
Administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 5007
Age : 60
Département : Yvelines

Parent ou Assistante Maternelle ? : ASSMAT
Date d'inscription : 05/08/2011

MessageSujet: le lait et nous    Mar 2 Juin 2015 - 8:22

Avant, le lait, c’était notre ami pour la vie, et on en distribuait chaque matin aux enfants à l’école, pour avoir des os solides et être en bonne santé. Mais aujourd’hui, il n’a plus trop la cote. Entre les intolérants, les allergiques et ceux qui ne veulent tout simplement plus en boire, les rangs de ceux qui boudent le lait grossissent chaque jour. Peut-on en consommer sans limite ou faut-il le bannir? A l’occasion ce lundi de la Journée mondiale du lait, 20 Minutes fait le point.
Intolérances et allergie

En France, 6 à 10% des adultes sont intolérants au lactose. Leur organisme ne produit plus ou pas assez de lactase, l’enzyme qui permet une bonne digestion du lait. En pratique, cette intolérance provoque des ballonnements, diarrhées ou douleurs abdominales.

Plus rare, l’allergie à la protéine du lait de vache, elle, touche 2 à 3% des enfants de moins d’un an. Elle est très incommodante et potentiellement dangereuse pour les tout-petits et peut leur causer urticaire, vomissements, coliques, et dans les cas les plus graves, des œdèmes de Quincke et des chocs anaphylactiques. En cas d’allergie, la seule solution est l’éviction. Mais pour les bébés nourris au lait, l’utilisation d’hydrolysat de protéines de lait est une bonne alternative.
Des liens avec le cancer?

Cette inquiétude concerne surtout le lien entre une surconsommation de lait et le risque de développer un cancer. Et là, les informations sont contradictoires. Des études ont établi qu’une consommation importante de produits laitiers préviendrait le cancer du côlon. Mais dans le même temps, cette surconsommation pourrait augmenter les risques de développer un cancer de la prostate.

«Il faut penser en termes de bénéfices-risques», préconise Thierry Souccar, journaliste scientifique et auteur de Lait, mensonges et propagande*. «Le lait contient des accélérateurs de croissance. D’un côté, ceux-ci font grandir les enfants, mais de l’autre, ils ont aussi un rôle si des cellules cancéreuses sont présentes dans l’organisme, et augmentent les risques de développer un cancer agressif de la prostate ou encore des ovaires. Le corps n’a pas le temps de contrer la prolifération de la maladie», explique-t-il. En outre, «une surconsommation de produits laitiers pourrait aussi être liée à des risques accrus de développer un diabète de type 1 et la maladie de Parkinson». De quoi convaincre les accros au fromage de tirer un trait sur tout ce qui vient du lait.
«Pas plus de deux produits laitiers par jour»

«Nous ne sommes pas faits pour consommer du lait en grande quantité. Si l’histoire de l’Homme se résumait en une année, on pourrait dire que le plateau de fromage a fait son apparition le soir du 31 décembre. 70% de la population mondiale se passe de lait sans avoir la moindre carence, notamment en Asie ou en Afrique», tranche le journaliste scientifique, qui explique qu'«une alimentation variée permet d’assurer les apports en protéines, en calcium et en vitamines, sans carence».

«Il ne s’agit pas de bannir totalement le lait pour être en bonne santé, je ne suis pas un ayatollah! Mais il faut le consommer avec modération. Pas plus de deux produits laitiers par jour», insiste Thierry Souccar.

Le Programme national nutrition santé (PNNS), lui, rappelle que les produits laitiers apportent notamment du calcium et souvent de la vitamine D, essentiels à la construction du tissu osseux et à son entretien. Il recommande d’en consommer trois chaque jour, même quatre pour les enfants, les adolescents et les personnes âgées.

* Lait, mensonges et propagande, de Thierry Souccar (Thierry Souccar Editions).









hello Je te vois  Invité


Revenir en haut Aller en bas
Evounette

avatar

Féminin
Nombre de messages : 72
Age : 32
Département : 60

Parent ou Assistante Maternelle ? : assistante maternelle
Date d'inscription : 09/04/2013

MessageSujet: Re: le lait et nous    Jeu 1 Juin 2017 - 12:02

Je vois que personne n'a donné son avis, du coup je me sent un peu seule à vouloir commenter...

je vais faire très court : en gros je suis anti lait : on est pas censé en boire adulte et encore moins celui d'une autre espece, beaucoup de problèmes de santé sont liés à cette consommation, dont l'ostéoporose par ex. de plus économiquement parlant c'est un gouffre (national et mondial, et bien evidemment la souffrance animale qui est catastrophique!

je ne répondrais pas point par point, mais si vous avez des questions je peux y repondre.

et je vous jure que quand je donne le biberon aux petits, ça me fend le cœur pour eux, je me dit que je participe a déjà si taux flinguer leur capital santé
Revenir en haut Aller en bas
freddy
membre actif
membre actif
avatar

Féminin
Nombre de messages : 14075
Age : 45
Département : Manche

Parent ou Assistante Maternelle ? : Assistante Maternelle
Date d'inscription : 14/02/2010

MessageSujet: Re: le lait et nous    Jeu 1 Juin 2017 - 13:28

Nos avis risque de diverger, ce n'est pas le faite de boire le lait qui est dangereux pour la santé, mais les pesticides, la façon dont l'élevage est fait, la surproduction, ayant un PE agriculteur les conditions de travail sont inadmissible, le marché mondiale est inadmissible, les bourses sont inadmissible, car mettre de l'argent sur de la denrée alimentaire, jouer avec l'alimentation le principal besoin de l'être humain, des animaux, mettre en danger notre propre terre pour un capitalisme et une dictature qui deviens de plus en plus oppressent pour nous tous.
Alors, qu'on mette sur le dos l'ostéoporose, le cancer, la décalcification des os, l'intolérance, les allergies.

Alors je ne vais pas remémorer l'histoire depuis son début, mais je dis que les gouvernant devraient arrêter de nous parler de statistique, de bilan, d'enquête etc et de faire le nécessaire pour arrêter de nous prendre pour des quiches et d'arrêter d'engrosser les gros distributeurs d'engrais, d’anti-bio etc et peu-être que les êtres humains et les animaux, que notre faunes et notre flores se porterais mieux.
Si vous avez regardé le roi lion, cela relate le vrai fonctionnement du cycle de la vie, c'est un éternelle recommencement, il faut juste cycle soit respecter.
Il y a toujours eu des réchauffements climatique, sauf que nous, nous accélérons le rythme, il y a toujours eu des disparitions d'espèces animales et végétales, sauf que la co.nerie humaine accélère le rythme pour le gains, le pouvoir, le plaisir(je me demande où trouvent-ils le plaisir de tuer des animaux).
Quand le gouvernement mette la pression contre le gâchis, c'est qui qui a créer ce mode de consommation, c'est nous ? le petit peuple...
Pourquoi produire plus qu'il ne le faut ?
Pourquoi semé plus qu'il ne le faut ?
Si au moins la surproduction était distribué au pays sous-développé comme l'Inde, l’Afrique... Ben non, ils mettent sa en pertent pour payer moins d'impôts ces pourris.
Dans ces cas là, si je vais plus loin dans les pensé vegan, végétariens, mais c'est un sacrilège, les légumes et les fruits que vous manger, vous tuer un être vivant aussi.
L'homme à besoin de protéine, de féculents, de légumes, de fruits, de lait pour vivre.
Un animal carnivore à besoin de viande, j'ai lu sur face de bouc qu'ils sont plus intelligent que nous, lorsqu'ils sont rassasié.
Nous, on nous à construit dans un système où même si tu n'as plus faim, faut consommé.
A la préhistoire, nos ancêtres faisaient comment pour se nourrir ? C'était au jour le jour, au fur et à mesure, la mentalité à changer, puis le pouvoir c'est installé.
J'aime les animaux, que se soit dans mon assiette ou domestique.
La maltraitance animale je suis contre, je suis contre la co..erie humaine, je suis contre les dites associations de la défense animal, les dites associations féministes, les dites associations sur l'écologie, les dites associations sur d'autres points, il y en a tellement.
Avant de faire peur aux gens sur les dangers du lait, de la nourriture etc... Il faut déjà remettre en question les dirigeants des pays qui sont au pouvoir, qui se font du lard sur notre dos, qui capitalise et dictature le système en manipulant grâce au média, nous, pauvre c.n qui avale les couleuvres comme des blaireaux.
Franchement que vous soyez d'accord ou pas sur ma vision c'est pas grave, je le vie ansi, je me dis que nos enfants, arrière, arrière arrière petits enfants vont évoluer dans un monde qui au départ devait être un monde bien et qui, lorsque nous nous rappelons de nos films de science fiction, nous rentrons dans une aire qui a été imaginé dans les année 80 mais qui nous être humains serons lobotinisé et robotisé à l'image que le pouvoir souhaite que nous soyons des mouton.






Revenir en haut Aller en bas
En ligne
katérie
Administrateur
Administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 8106
Age : 63
Département : sud drôme

Parent ou Assistante Maternelle ? : Assmat à la retraite.
Date d'inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: le lait et nous    Jeu 1 Juin 2017 - 14:07

freddy a écrit:
Nos avis risque de diverger, ce n'est pas le faite de boire le lait qui est dangereux pour la santé, mais les pesticides, la façon dont l'élevage est fait, la surproduction, ayant un PE agriculteur les conditions de travail sont inadmissible, le marché mondiale est inadmissible, les bourses sont inadmissible, car mettre de l'argent sur de la denrée alimentaire, jouer avec l'alimentation le principal besoin de l'être humain, des animaux, mettre en danger notre propre terre pour un capitalisme et une dictature qui deviens de plus en plus oppressent pour nous tous.
Alors, qu'on mette sur le dos l'ostéoporose, le cancer, la décalcification des os, l'intolérance, les allergies.



re peur aux gens sur les dangers du lait, de la nourriture etc... Il faut déjà remettre en question les dirigeants des pays qui sont au pouvoir, qui se font du lard sur notre dos, qui capitalise et dictature le système en manipulant grâce au média, nous, pauvre c.n qui avale les couleuvres comme des blaireaux.
Franchement que vous soyez d'accord ou pas sur ma vision c'est pas grave, je le vie ansi, je me dis que nos enfants, arrière, arrière arrière petits enfants vont évoluer dans un monde qui au départ devait être un monde bien et qui, lorsque nous nous rappelons de nos films de science fiction, nous rentrons dans une aire qui a été imaginé dans les année 80 mais qui nous être humains serons lobotinisé et robotisé à l'image que le pouvoir souhaite que nous soyons des mouton.


Freddy, bon raisonnement, je suis totalement d'accord.

Je ne regarde plus les informations télévisées.
Les stations de radio me suffise.
En fonction des stations de radio l'état d'esprit est différent....
Je réfléchis toute seule. hmm

Je suis normande d'origine, famille paternelle qui a abandonné l'élevage il y a une bonne vingtaine d'années lorsque ma grand tante a pris sa retraite.
Sa fille et son gendre avaient fait des études agricoles avec pour but de continuer........
Tout les soucis avec les ramassages du lait, l'obligation d'avoir une cuve au cas ou le camion ne passe pas et le prix du lait qui n'a cessé de baisser.
La qualité du lait, aucun regard coté agriculteur sur la qualité du lait

Un ras le bol...... ma grand' tante ayant fait des études a vite compris que sa ferme en l'état appartiendrai très vite à la banque.

Sa fille et son gendre lui veule beaucoup.

Les industrielles dans l'alimentaire ont bien pris la main, sans contrôle possible, ils nous empoisonnent chaque jour. nul
Je viens d'apprendre que les dates de péremptions peuvent être dépassées de plus d'une semaine fou




Revenir en haut Aller en bas
freddy
membre actif
membre actif
avatar

Féminin
Nombre de messages : 14075
Age : 45
Département : Manche

Parent ou Assistante Maternelle ? : Assistante Maternelle
Date d'inscription : 14/02/2010

MessageSujet: Re: le lait et nous    Jeu 1 Juin 2017 - 14:37

Katerie, mes parents etaient charcutier/traiteue pour mon pére ma mère vendeuse,mon mari cuisinier ouis travaillait fans la grande et petite distribution. Ils ont toukours crié haut et fort ue les dates de péremption s'était que la foutaise, pour la consommation.
Les lait, les yaourt, le fromage quand ils sont envoyé dans les DOM/TOM je vais te dire, ils reculent la date de 1mois pour la péremption. Les produits szcs, boite de conserve, confitures. Si pas d'appel d'air, ils so't consommable sauf que le gout va se dissiper selon les années.
Au temos de nos grands parents, pas de frigo, ils avaient pas de soucis.
Les oeufs dans ennpot en terre avec du gros sel tous l'hivers.
Grace aux americains nous allons avoir tous les produits desinfectés à la javel. Les oeufs sous vide, le beurre enntube etc... Non mais comment voulez vous que nous soyons immunisé natrellement contre les crobes etc... Quand vont s voyez que Mosento le rois de l'engrais etc à réussis à faire passé une loi par l'UE comme quoi que nous ke pouvons plus produire nos propres graines, ils nous est aussi interdit denfaire nos bestiaux chez nus par hygiéne et les gens gobent la c.onnerie. c'est du profit poir les industriels.
Des lois sont passés en catimini sur des interdictiins stupides.
Alors qu'on me dise oas que le lait est nefaste piir nius car la ferme au mille vache, ils veulent aussi faire aux moutons, porcs...c'est bien eux qui nous tuent lentement.
Il faut des normes, c'est ça oui.
Donc ils veulent nous mouler à leurs manières et ils savent s'y prendre. Maintenant ils savent comment mouler l'être humain, on sensibilise les parents en moulant leurs enfants d'une façon comme ça en devznant aldultes ils seront encore plus maniables et ils seront des moutons et diront amèbe à tous.
Alors continuons à écouter, lire les soit disant bon conseil.
Car les allergies alimentaires, c'est bien suite à des soient disant études sur une minorité d'individus, non ?
Ma fille me disait k'autre jour que nous pouvions éviter l'orthodontiste en commençant la mastication dès l'age de 1 an, oui car plus la mastication debute de bonne heure la machoire aura plus de chance de s'élargir et permettre aux dents de se placer correctement.
Comme l'estomac du bebe, avant à 3 mois on commençait la diveesification, mois à 2 mois, mes enfants aucunes allergies alimentaires, aucune intolerance au lactose. Quand c'est suivis et fait correctement je dis que nous pouvons eviter beaucouo de choses.
Comme toi Katerie, je reflechis beaucoup, me rappelle des choses petites. Fais des choses degoutantes, mais cela m'a permis de m'imuniser sur des crobes.
Ma vision est très très critique sur le système.
Mais quand les gens entendent apres les avoirs prevenu sur des choses et qu'ils me croient pas. Ben je me dis continuez avec vos oeillères, moi je faisnun maximum de moi meme pour une bonne santé.






Revenir en haut Aller en bas
En ligne
Evounette

avatar

Féminin
Nombre de messages : 72
Age : 32
Département : 60

Parent ou Assistante Maternelle ? : assistante maternelle
Date d'inscription : 09/04/2013

MessageSujet: Re: le lait et nous    Jeu 1 Juin 2017 - 14:55

Je rejoinds totalement votre avis, je n'ai pas développé, mais on est bien d'accord. je suis en plus persuadée que cette surconsommation de laitages est mauvaise en plus e tout le reste, et meme sans les antibios, hormones et tout ce que l'on peut y retouver. c'est une grosse mascarade.

et comme le raconte tres bien Katérie, cette surconsommation, met en péril les éleveurs, car il faut produire plus, revendre moins cher, etc... si le travail reprenai enfin sa vraie valeur, des animaux bien traités, bien nourris, ne prendre que le lait apres le veau, la rareté du produit lui redonnerai de sa valeur, les fromage par ex reprendrai aussi de cette valeur artisanale qui disparait, à vouloir toujours payé moins cher!

on aurai des produits propres (dans tout les sens du terme), sains, et avec du gout. on les paierai plus chers, mais seraient meilleurs et le fait d'en manger moins aussi.

comme le marché de la viande, se sont des boucles sans fin qui ne servent que les plus riches et qui nous emprisonnent
Revenir en haut Aller en bas
katérie
Administrateur
Administrateur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 8106
Age : 63
Département : sud drôme

Parent ou Assistante Maternelle ? : Assmat à la retraite.
Date d'inscription : 01/01/2007

MessageSujet: Re: le lait et nous    Jeu 1 Juin 2017 - 15:14

Evounette a écrit:

et comme le raconte tres bien Katérie, cette surconsommation, met en péril les éleveurs, car il faut produire plus, revendre moins cher, etc... si le travail reprenai enfin sa vraie valeur, des animaux bien traités, bien nourris, ne prendre que le lait apres le veau, la rareté du produit lui redonnerai de sa valeur, les fromage par ex reprendrai aussi de cette valeur artisanale qui disparait, à vouloir toujours payé moins cher!
........

comme le marché de la viande, se sont des boucles sans fin qui ne servent que les plus riches et qui nous emprisonnent

oui, l'industrialisation en agriculture a fait de gros dégâts en plus de la mort du paysan fière de son métier.
Les antibiotiques donné aux animaux sans raison, les fortifiants, les os broyés pour faire de la viande plus vite.....

Les poules, les cochons, les vaches sans parler des poissons qui ont la même nourriture.

Mais aussi la maladie de la vache folle qui a contaminé la race humaine.
Sans parler des eaux contaminées.......




Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: le lait et nous    

Revenir en haut Aller en bas
 
le lait et nous
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Boeuf au lait de coco épicé
» oune video eud tcheu nous
» Grève du lait.
» Nez tout plein et lait maternel
» Nage de St Jacques à la coriandre et au lait de coco

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Assistante Maternelle : une Profession, un Forum :: L'Espace Détente :: Santé-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: