Assistante Maternelle : une Profession, un Forum

Forum d'informations sur la Profession d'Assistante Maternelle
 
PortailAccueilPublicationsS'enregistrerConnexion

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez
 

 trouver une solution

Aller en bas 
AuteurMessage
lusama1



Féminin
Nombre de messages : 1
Age : 47
Département : oise

Date d'inscription : 26/08/2014

trouver une solution Empty
MessageSujet: trouver une solution   trouver une solution EmptyMar 26 Aoû 2014 - 19:04

bonjour, je garde une petite depuis presque un an maintenant , c est une petite qui peut etre agreable quand elle est comme je dis en hall exlusive mais voila elle n est pas tout seule donc le reste du temps elle pleure beaucoup me pique des colères ou caprices , jette les jouets, quand arrive le moment du depart elle pleure parce qu elle ne veut pas partir . je l ai récupère après 3 semaines de congé je pensait voir du changement mais c' est toujours la meme chose je précise je suis assmat depuis 2003 et c 'est la premiere fois qu un enfant me mene la vie dur .merci de me donner qq conseil car là je ne sais plus quoi faire .
Revenir en haut Aller en bas
Sourcelinette

Sourcelinette

Féminin
Nombre de messages : 45830
Age : 62
Département : Quelque part en Ile de France

Parent ou Assistante Maternelle ? : Assistante maternelle
Date d'inscription : 14/10/2006

trouver une solution Empty
MessageSujet: Re: trouver une solution   trouver une solution EmptyMer 27 Aoû 2014 - 17:58

Personne ne répond ?

Bonjour Lusama. Il faut instaurer un rituel, même dans la façon de se comporter avec l'enfant. De mon côté, un enfant qui pleure, je ne m'en occupe pas. Je surveille, de loin, mais je fais comme si je n'entendais pas les pleurs. Quand ça me soûle, je mets carrément des boules quiès et je continue mon chemin. 

Faire un caprice, c'est une façon d'exercer un chantage sur l'autre. Et moi, je suis comme Obama (lol), je ne cède jamais à la "menace terroriste". Tu râles, c'est seulement que tu n'auras pas. Je ne suis gentille qu'avec les enfants qui sont gentils. Ceux qui le comprennent ont des compliments, des câlins, des parties de rire avec Nounou. Ceux qui ne comprennent râlent tout seuls dans leur coin, tant pis. Je leur dis régulièrement dans la journée "Non, je n'aime pas que tu pleures, ça fait mal aux oreilles, je ne m'occupe pas des enfants qui pleurent. Regarde le copain, la copine, ils ne pleurent pas eux, je joue avec eux alors."

Les crises de colère, je laisse faire. Sauf si ça peut blesser un enfant. Donc un enfant qui s'en prend à un autre, ou qui jette des jouets, je le gronde et je le mets dans la pièce d'à côté.

Pour sortir de cette spirale infernale, il faut être très attentive et trouver les bonnes choses chez l'enfant et le lui dire. "Ohh, c'est bien, tu as fait ceci, tu as fait cela, Nounou est contente." S'il recrise ensuite "ahh, ben non, là, je ne suis plus d'accord, Nounou n'aime pas, je m'en vais." Petit à petit, il va faire le tri tout seul et ne choisir que les bonnes choses.

Bon après, il y a des enfants vicieux, naturellement, et on a du mal à combattre ce penchant. Et dans ce cas, il faut faire avec. Mais obtenir le calme, surtout.

Pour le soir, il faut préparer l'enfant. Préparer le sac devant lui. Puis arrêter les jeux au moment où les parents arrivent. Donc ranger les jouets et attendre en chantant des comptines ou en lisant un livre ... Et dire à l'enfant qu'on est gentil devant papa et maman, qu'il est l'heure de rentrer, de partir de chez nounou, que nounou est fatiguée et à demain. Fais un câlin à l'enfant avant d'ouvrir la porte, s'il l'a mérité. Et ne pas hésiter à râler devant les parents s'il recommence son cirque.

Il ne faut pas t'approprier l'enfant. C'est celui des parents. 

Cette semaine, j'ai commencé avec un petit de 15 mois, il chouine beaucoup dès que je m'occupe d'un autre enfant, veut que je le porte pour montrer aux autres que je m'occupe de lui. Il est très exclusif. On dira que c'est parce qu'il était fils unique jusque maintenant, peut-être. Perso, je trouve qu'il le fait un peu exprès pour s'accaparer Nounou. Il a tendance à pousser les autres et il chouine une bonne partie de la journée.

Hier, il était là 2h, je me suis laissée faire, pensant que la douceur résoudrait tout, mais c'est l'effet inverse qui s'est produit. Il ne pleure pas parce qu'il a peur, mais parce qu'il est contrarié. Aujourd'hui, à peine arrivé, je lui ai clairement dit que Nounou n'aimait pas qu'il pleure et que tant qu'il pleurait, je le laisserai de côté. ça a duré 15 minutes, après il a essayé de jeter des jouets, histoire que je râle dessus (car râler dessus, c'est lui accorder de l'importance) et il a vu que je m'en fichais, il est alors parti jouer.

Une astuce : s'occuper d'autre chose, vraiment. Internet (assis devant l'ordi à fixer l'écran, ça aide bien pour faire comprendre à l'enfant qu'on le zappe), le Mp4 sur les oreilles (et puis au moins, pas besoin de boules quiès) et tu danses dessus, histoire de montrer que tu t'éclates sans lui.

Je n'ai pas encore eu besoin de me fâcher réellement. Mais s'il lui venait l'idée de taper pour se faire remarquer, ça aurait été assis dans un coin, ou mis dans l'entrée, à côté du salon où on joue. On ne tape pas.

Je n'ai pas encore gagné la bataille, mais sur 3h de présence aujourd'hui, s'il a chouiné 30 minutes, c'est bien. C'est déjà mieux qu'hier, franchement. Quand il est calme, je lui adresse de grands sourires. Rien de plus, car dès qu'on s'occupe de lui, il recommence à vouloir s'accaparer Nounou, alors je mets volontairement de la distance.

Je ne cède pas sous la menace. Jamais. Et tous les enfants que j'ai en accueil depuis un moment arrivent à passer outre ce genre de comportement.

Un dernier point, je disais au dessus que l'enfant n'est pas le mien. Le soir, pas question que l'enfant pleure pour rester. C'est oust. Ma journée est terminée, nounou est fatiguée, elle ne veut plus te voir. C'est clair, net et bien compris. C'est pas la peine de pleurer, tu rentres chez toi. L'enfant dans ce sens est bien content de rentrer à la maison avec ses parents qui eux, sont contents de le voir. L'enfant ne le prend pas mal, ça lui permet de passer d'un milieu à l'autre sans difficulté. 

C'est les rythmes de la journée qui lui donnent le ton. De 9h à 10h, c'est les activités manuelles. De 10h à 11h la sortie, et s'il pleut, la musique pour danser. De 11h à 13h les repas. De 13h à 16h la sieste. De 16h à 17h le goûter. Ensuite, on prépare les sacs et on attend les parents. Souvent, les départs s'échelonnent entre 17h et 19h. On passe le temps selon l'âge de enfants restants avec des bricoles : un coloriage, des puzzles, des chansons, un petit tour dans le jardin ou sur le balcon ... On patiente. Tout en rangeant les jouets qui traînent petit à petit. On range, ça veut dire que les parents vont bientôt débarquer. Et les petits savent. Après la sortie, on boit de l'eau et si nounou oublie, on lui demande la timbale, car ça donne soif de sortir. Et puis on prend les bavoirs, on prépare les chaises. Je n'ai plus besoin de rien faire pendant la journée, c'est les petits qui me disent quoi faire. J'ai repris lundi, même pour sortir, on me rappelle qu'il faut tenir la poussette avant de traverser. Et le soir, dès qu'on a fini de ranger, les enfants regardent par la fenêtre et scrute l'horizon. Ils savent qui part en premier, en deuxième ... Des fois, il y a des surprises, des parents qui arrivent plus tôt que prévu et ça inverse le sens. Mais pas grave. 

L'enfant sait qu'il est l'heure de partir, il part, sans rechigner.
Revenir en haut Aller en bas
http://lesitedesassmats.e-monsite.com/accueil.html
 
trouver une solution
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Assistante Maternelle : une Profession, un Forum :: La Profession :: Le Coin des Assmats :: Besoin d'en parler-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: