Assistante Maternelle : une Profession, un Forum

Forum d'informations sur la Profession d'Assistante Maternelle
 
PortailAccueilPublicationsRechercherS'enregistrerConnexion

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez
 

 parents dans le déni

Aller en bas 
AuteurMessage
Mounette25



Nombre de messages : 24
Age : 57
Département : 25

Date d'inscription : 27/05/2013

parents dans le déni Empty
MessageSujet: parents dans le déni   parents dans le déni EmptyMar 3 Déc 2013 - 15:28

Bonjour
Je viens un peu me confier vers vous...
Je garde un petit gars depuis 1 an et demi. Il 2 ans et 3 mois.
Déjà quand je l'ai vu la 1re fois, à 5 mois ce qui m'a interpellé c'est qu'il gardait la tete en arriere... il ne dormait pas bcp, j'avais du mal a le faire dormir dans son lit, souvent il s' endormait dans le transat mais jamais longtemps.
A 15 mois environ, la pediatre s' inquiete de cette tete qui était souvent vers le haut et engage un suivi au Cams. Ils decelent un retard de 6 mois et decident un suivi psychologique et psychomoteur. Depuis il y a donc une psychologue et une psychomoteur qui viennent chez lui. Les parents ne me disent pas grand chose à ce sujet si ce n'est la psy est venue, mais ca sert a rien. Ou il a bien joué ce matin avec Elodie (la psychomotricienne).
Cet été la pediatre du Cams voulait faire un electro encephalogramme mais les parents ont refusé. Ils voulaient même arreter le suivi mais apparemment ca continue...
Aujourd'hui il marche, il répète ce qu'on dit, mais il est bcp dans la repetition, il a toujours les memes jouets en main, il n'aime pas les nouveautés, quand on fait une activité manuelle inhabituelle, il ne fait rien. Quand il est assi, il est siyvent son corps sur le côté, il tombe beaucouo, j'ai l'impression que ses jambes ne suivent pas toujours son cerveau.
Il a bcp de mal aussi à manger a la cuillère. Il boit depuis 1 mois au verre.
Il a bcp de mal a descendre les escalier, il avance souvent les 2 pieds en même temps.
Pour les parents rien ne les interpellent, il evolue bien, il marche, il parle... d'apres eux il fait bcp de betises. Par contre il ne veut pas dorlir tant qu'ils ne sont pas couchés. Alors ils punissent mais comme je leur ai dit ce matin, est ce qu'il comprends le sens de la punition?
Il dit tout juste non mais c'est siuvent inapproprié...
Jusqu'à aujourd'hui je ne voulais pas penser qu'il avait un problème, et du coup j'étais mal. D'un côté je me disais si je pense kil a quelque chose et qu'il n'a rien... j'ai pas le droit.
Mais à l'intérieur de moi ca le mettais en colere quand je voyais qu'il ne réagissait pas normalement. ?
Bref je ne savais plus quoi faire pour lui, quoi penser... j'en parlais autour de moi mais les gens ne veulent pas juger, c normal donc ca ne m'aidait pas !
Aujourd'hui je m'adapte mieux meme si je suis la seule a penser qu'il est différent. ?.
Revenir en haut Aller en bas
Sourcelinette

Sourcelinette

Féminin
Nombre de messages : 45830
Age : 62
Département : Quelque part en Ile de France

Parent ou Assistante Maternelle ? : Assistante maternelle
Date d'inscription : 14/10/2006

parents dans le déni Empty
MessageSujet: Re: parents dans le déni   parents dans le déni EmptyMar 3 Déc 2013 - 18:25

Il n'a pas l'air si en retard que ça. Il marche, mange avec difficulté tout seul, mais il mange seul quand même, il commence à dire non. Bon après, il a certainement un retard. Si tu le vois, c'est que ça doit être le cas. Et puis il ne s'est pas fait suivre pour rien ce bonhomme ...

C'est un peu tôt pour se faire une réel idée. Il évolue quand même. Et c'est bien ça le principal et il n'est pas si en retard que ça pour le moment. 

Pour la propreté, où ça en est ? Il se rend compte qu'il fait ou il s'en fiche royalement ? 

Mais si tu sens que quelque chose ne va pas, garde ça pour toi. Les parents l'ont fait suivre, les médecins ont dû leur dire des choses. Ils ne sont pas si dans le déni que ça. Des parents dans le déni n'auraient pas voulu que des médecins les suivent. Par contre, il est peut-être évident qu'ils ne veulent pas t'en parler. ça doit déjà être assez honteux comme ça pour eux. C'est tabou, faut cacher ces choses là. Et même si tu es autant avec l'enfant qu'eux, même si tu te sens super concernée, ils te voient eux, comme une salariée payée à s'occuper du petit, et rien de plus. On ne t'en demande pas plus. Je sais que c'est frustrant quand on est nounou parce qu'on s'investit toujours beaucoup, mais on accueille l'enfant juste pour prendre le relais d'avec les parents, pour qu'il soit bien. On n'a aucun lien de parenté avec lui, ni affection particulière à avoir avec lui. On s'en occupe et on est payé pour, et c'est tout.

Si les parents ne se confient pas plus, c'est qu'ils te voient ainsi et ça leur suffit. Et faut l'accepter.

Si tu t'investis de trop, si tu mets ton grain de sel dans l'engrenage alors qu'ils ne le souhaitent pas, ça te retombera dessus. Alors laisse couler.

J'ai eu une gamine l'année dernière qui avait un comportement un peu space aussi. J'ai voulu à plusieurs reprises alerter les parents sur son comportement, mais la réponse était à chaque fois "le pédiatre n'a rien décelé", autrement dit "qu'est-ce qu'une nounou peut savoir de mieux que lui, qu'elle se taise donc !" Ben je me suis tue. Et puis voilà.

Nounou51 a eu un enfant qui avait de drôles de comportements aussi. Elle l'a signalé à la PMI. Et c'est après son signalement qu'elle a su que le gamin était suivi dans un centre. Les parents ne lui avaient pas dit, et la PMI a reproché à cette nounou de s'être mêlée de ce qui ne lui regardait pas.

Alors quoi en penser ? Rien, te casse pas la tête avec ça. Si quelque chose ne va vraiment pas, l'école s'en chargera. C'est une institution, qui sera écoutée par les parents. Toi, tu n'es qu'assmat et t'as pas à t'investir plus que ça. C'est frustrant, mais c'est ainsi.

Si jamais tu vois la puer, ou si tu vas au RAM, parles en éventuellement à la responsable (pas aux autres nounous, ça pourrait jazzer ensuite), mais n'y va pas exprès pour ça. ça doit venir dans le courant d'une conversation, comme quoi tu te poses des questions, mais c'est tout, ça ne doit pas aller plus loin si personne n'a envie de t'accompagner sur ce chemin là.
Revenir en haut Aller en bas
http://lesitedesassmats.e-monsite.com/accueil.html
Eclisse

Eclisse

Nombre de messages : 154
Age : 54
Département : Près du lac

Parent ou Assistante Maternelle ? : Assistante maternelle
Date d'inscription : 11/11/2013

parents dans le déni Empty
MessageSujet: Re: parents dans le déni   parents dans le déni EmptyMar 3 Déc 2013 - 21:03

Mon Dieu, je suis abasourdie en lisant cette réponse, je ne pourrai pas garder un enfant sans me sentir investie et sans avoir la confiance des parents. La confiance suffisante pour évoquer un éventuel soucis de santé ou de adaptation.

Pour moi être assistante maternelle ce n'est pas juste empocher le chèque à la fin du mois. Cela va bien plus loin dans ma relation avec les parents.


Mais c'est moi.

Revenir en haut Aller en bas
Sourcelinette

Sourcelinette

Féminin
Nombre de messages : 45830
Age : 62
Département : Quelque part en Ile de France

Parent ou Assistante Maternelle ? : Assistante maternelle
Date d'inscription : 14/10/2006

parents dans le déni Empty
MessageSujet: Re: parents dans le déni   parents dans le déni EmptyMar 3 Déc 2013 - 22:06

Tu sais, pour avoir eu en accueil des enfants maltraités et avoir fait les démarches pour que ce soit pris en compte, je peux t'assurer que ça ne change strictement rien qu'on intervienne ou pas. A part rajouter du stress et nous mettre un peu plus sur la sellette côté boulot, y'a pas mieux.

Penser à mon chèque de fin de mois, oui, tout à fait. De toute façon, dans ce cas de retard, ça ne changera rien du tout pour le petit. S'il a un retard, il a un retard. Tôt ou tard il sera ou non pris en charge et les parents tôt ou tard prendront les choses en main.

Mais s'il n'y a pas de discussion possible entres les intervenants (parents et PMI), alors ça ne sert à rien de risquer de perdre son boulot. Le gamin a déjà 2 ans passés, dans 6 mois il va à l'école. Est-ce que ça vaut vraiment le coup de se casser la tête ? La réponse est non, au vue de mon expérience.

As-tu déjà eu besoin de signaler un tel cas à la PMI, d'en discuter avec les parents Eclisse ?
Revenir en haut Aller en bas
http://lesitedesassmats.e-monsite.com/accueil.html
Eclisse

Eclisse

Nombre de messages : 154
Age : 54
Département : Près du lac

Parent ou Assistante Maternelle ? : Assistante maternelle
Date d'inscription : 11/11/2013

parents dans le déni Empty
MessageSujet: Re: parents dans le déni   parents dans le déni EmptyMar 3 Déc 2013 - 22:34

Oui . Et je ne regrette pas de l'avoir fait, je n'hésiterai pas un seul instant à le refaire.
Revenir en haut Aller en bas
~~calynou~~

~~calynou~~

Féminin
Nombre de messages : 8095
Age : 45
Département : ??

Parent ou Assistante Maternelle ? : ass mat
Date d'inscription : 26/11/2008

parents dans le déni Empty
MessageSujet: Re: parents dans le déni   parents dans le déni EmptyMar 3 Déc 2013 - 22:49

moi j ai eu un petit qui semblait mal entendre et pareil il prenia du retard etc etc du coup semblant pas tres inteligent car il nous regardai tjs avec des gros yeux j ai essayer de dire et redire aux aprents qu il y avait quelque chose , mais ils refusaient d entendre et on meme fini par me prendre en grippe alors que c etait pour le petit , j ai apris apres que l ecole a exiger qu il est voir un orthophoniste et lui a dit direct il entend mal se petit , mais la maman ne ma jamais appellé pour me dire on aurai du vous ecouter il avait presque 1 ans de retard , sauf que en attendant les parents avaient tel al pmi pour leur dire que j etait trop a m occuper de leur vie privé , j ai eu du bol que la puer de l epoque nous connaissai tres bien et que je lui avait deja beaucoup parlé de se loulou mais meme elle n a pas reussi a faire entendre aux parents ......il avai aussi un strabisme mais les parents refusaient qu il porte le cache oeil avec eux , ils avaient trop honte se que la maman m a dit...bon courage mais effectivement si tu as dit aux parents ils ne veulent pas entendre a l occas parles en aux puers pendant une visite au ram ou autre et puis laisse a l ecole les parents n aurons pas le choix que d ouvrir les yeux..


oups : encore des fautes, mais l orthographe n est pas ma copine dommage, mais toi Invité oui

parents dans le déni Signa145
Revenir en haut Aller en bas
nounouchristy
membre actif
membre actif
nounouchristy

Féminin
Nombre de messages : 8263
Age : 52
Département : 31

Parent ou Assistante Maternelle ? : assistante maternelle agréée
Date d'inscription : 25/03/2010

parents dans le déni Empty
MessageSujet: Re: parents dans le déni   parents dans le déni EmptyMar 3 Déc 2013 - 22:50

moi, je pense un peu comme éclisse.

les parents ont confiances en nous pour garder leur bambin, mais n'ont pas suffisamment confiance en nous pour signaler un "éventuel retard" de la part de leur enfant. comment peut on avancer ou aider l'enfant si on ne nous donne pas des mots sur des maux.
pourtant, il me semble que des formations sont régulièrement proposées ,a nous, assmat, du style "accueillir un enfant différent, avec des retards, du diabete etc etc... on nous demande de nous informer pour faire fasse a ce genre de situation et en parallèle il ne faut rien dire aux parents!!!

nounou51 a fait un signalement, et elle a bien fait, ne serrais ce que pour sa conscience professionnelle, elle est allé au bout , même si le résultat n'est pas celui espéré Si les parents ne se confient pas plus, c'est qu'ils te voient ainsi et ça leur suffit. Et faut l'accepter.si les parents ne m'accordent pas leur confiance, je stoppe le contrat ,car cela ne pourra pas fonctionner et le 1er qui en sera" pénaliser" sera l'enfant, c'est sur je pourrais me permettre de stopper un contrat, car j'ai beaucoup de demandes, mais je me mets aussi a la place d'une assmat  qui en a peux et je sais que ce n'est pas facile de trouver une solution


parents dans le déni 10089111toutes les batailles de la vie nous enseignent quelque chose,meme celles que nous perdons
Revenir en haut Aller en bas
Mounette25



Nombre de messages : 24
Age : 57
Département : 25

Date d'inscription : 27/05/2013

parents dans le déni Empty
MessageSujet: Re: parents dans le déni   parents dans le déni EmptyMer 4 Déc 2013 - 14:47

Merci les filles pour votre aide, ca me fait du bien de pouvoir en discuter,
Le petit est carrément different chez moi que chez lui, chez lui il est colerique, ne veut pas aller coucher si ses parents n'y sont pas, fait beaucoup de betises, tape ses parents... chez moi il est plus que calme, vite fatigue, il s' allonge par terre jusqu'à ce que je le mette au lit, et ne se réveille jamais seul meme après 3h de sieste matin comme l'apres midi (je l'ai une semaine matin une semaine apres midi). Quand il arrive il reste sur le coin de la porte jusqu'à ce que je lui dit "tu peux aller jouer". Il ne joue pas trop avec les autres, il les regarde beaucoup.
Il prend toujours les memes jouets et sait rester une heure a jouer avec un bonhomme dans chaque main, et leur fait faire bisous. Il n'a pas de conversation il repete juste tout ce kil entend.
J'ai reussi à lui faire monter et descendre les escaliers depuis pas longtemps mais si on change d'escalier ca ne va plus... il tombe beaucoup, j'ai l'impression que ses jambes réagissent trop lentement par rapport à son buste, s' il se retourne brusquement il tombe.
Pour manger j'avais reussi a lui faire utiliser sa cuillere, puis pensant que ct acquis, depuis hier c'est a nouveau les 2 mains dans l'assiette pour manger.
Vendredi j'ai grondé un autre enfant parce kil faisait des caprices, et meme s' il etait du côté opposé de l'enfant concerné il a tout pris pour lui, et s' est mis dans un état d'angoisse tres surprenant.
A l'extérieur, quand on va aux animations du relais il reste passif, à me demander si je continue à y aller, de peur d'etre montree du doigt par les autres assmats. J'en ai effectivement parlé à l'animatrice du relais qui m'a dit qu'il n'y avait pas de doute sur le fait qu'il a un problème. Puis le lendemain elle m'a rappelée en me disant que ce n'est pas parce qu'elle m'a dit ca qu'il fallait dire kk chose aux parents. (Elle a dû avoir la sensation d'avoir trop parlé).
Pour la propreté, il n'a pas avancé, il n'a pas le contrôle des sphincters. L'autre jour j'étais en train de lui changer la couche, et, oups j'ai plus de couches. Je le descends de la table a langer et le laisse cul nu le temps que j'aille chercher une couche... je reviens, il il avait fait pipi par terre ^^
Quand il edt cintents il fait des gestes avec les bras, il se raidit... quand je le prebds a bras il met systématiquement les bras pliés contre son Thorax
Voilà mon soucis aujourd'hui ce n'est pas de faire un bilan car je n'en ai pas les capacités. Il est vrai que les parents sont tres gentils, tres corrects, tres contents de m'avoir comme nounou, mais je ne sais pas trop ce qu'ils attendent de moi à ce niveau là. Ils ne me demandent pas conseil comme le fond certains parents perdus, mais j'ai l'impression qu'ils sont dépassés. Je comprends bien qu'en temps que parents on a du mal à entendre que son enfant a un pb et je ne cherche pas non plus à les choquer. Mais je me dis souvent, qu'est ce que je fais? Il ne sait pas faire je le laisse tomber, ou alors je persévère quitte à le faire pleurer? Parce que que ce soit pour la cuillère ou les escalier, il pleure à l'apprentissage comme si ca lui demandait trop d'effort.
Ma question c'est comment il se sent le mieux? Quand je m'en tête à l'aider? Ou quand je le laisse faire comme il a envie?
Revenir en haut Aller en bas
Mounette25



Nombre de messages : 24
Age : 57
Département : 25

Date d'inscription : 27/05/2013

parents dans le déni Empty
MessageSujet: Re: parents dans le déni   parents dans le déni EmptyMer 4 Déc 2013 - 14:51

Quand il est content lol
Quand je le prends dans les bras lol
Revenir en haut Aller en bas
Mounette25



Nombre de messages : 24
Age : 57
Département : 25

Date d'inscription : 27/05/2013

parents dans le déni Empty
MessageSujet: Re: parents dans le déni   parents dans le déni EmptyMer 4 Déc 2013 - 14:53

Il me tourne toujours autour aussi pour savoir ce qu'il doit faire... comme s' il n'a pas ses repères. ?. Il edt l'heure de quoi? Manger? Sortir?... je sens qu'il se pose toujours des questions, puis j'ai l'impression qu'il agit comme un robot...
Revenir en haut Aller en bas
Eclisse

Eclisse

Nombre de messages : 154
Age : 54
Département : Près du lac

Parent ou Assistante Maternelle ? : Assistante maternelle
Date d'inscription : 11/11/2013

parents dans le déni Empty
MessageSujet: Re: parents dans le déni   parents dans le déni EmptyMer 4 Déc 2013 - 18:01

Je ne sais pas quoi te répondre, je ne suis pas capable de diagnostiquer, mais il es certain que ce n'est pas normal. Et il est certain aussi qu'il est difficile de faire accepter aux parents le handicap de leur enfants.

Mais si nous voulons être considérées comme des professionnelles nous nous devons de dire les choses si nous nous en rendons compte. Certains handicaps sont plus faciles a surmonter si ils sont dépistés très tôt.
Revenir en haut Aller en bas
Sourcelinette

Sourcelinette

Féminin
Nombre de messages : 45830
Age : 62
Département : Quelque part en Ile de France

Parent ou Assistante Maternelle ? : Assistante maternelle
Date d'inscription : 14/10/2006

parents dans le déni Empty
MessageSujet: Re: parents dans le déni   parents dans le déni EmptyMer 4 Déc 2013 - 18:19

Ah ben écoute, je retrouve beaucoup la gamine que j'avais en accueil l'année dernière. Je l'ai eu de ses 2 mois à son entrée à l'école. Et c'était les mêmes soucis que toi. Pour résumer, car y'en a des trucs à dire sur ses bizarreries, elle avait tendance aussi à se mettre dans un coin de la maison, avec les mêmes jouets chaque jour, à faire tourner un cube pendant 1h30 sans s'en lasser. Elle ne parlait pas, mais répétait des chansons par coeur, genre Petit Papa Noël avec refrain et couplet, incroyable ! Un petit normal n'arrivait pas à chanter de cette façon. Mais si on lui demandait quel couleur elle voulait pour une activité, ou ce qu'elle voulait manger, y'avait plus personne, on se demandait si elle comprenait ce qu'on lui demandait. Autant elle nommait des images sans souci, elle savait faire des phrases aussi quand elle regardait un livre. Mais parler de choses non palpables (j'ai chaud, j'ai faim, ...), c'était du chinois pour elle. Impossible de choisir 2 bonbons, elle ne comprenait pas le 2 à 3 ans. Impossible de lui faire dire que la fraise était rouge ou la banane jaune. Pourtant, on a joué au colorino. 

Avec les autres enfants c'était pareil que toi. Pour le peu que je grondais un enfant, elle prenait la remontrance pour elle et se mettait à pleurer. Super sensible ...

J'avais fait un truc. Parfois, je mettais du jus de fruit dans un seul grand verre avec 3 pailles dedans. Impossible de s'approcher des copines, c'était la panique à en pleurer. Alors que toute seule, elle sirotait tranquillement. Elle ne jouait pas avec les autres.

Elle a marché à 20 mois. 

Elle m'a quitté avant mes vacances en août, elle n'était pas propre. Pourtant, elle rentrait à l'école à la rentrée. Les parents en me rapportant mes papiers de fin de contrat m'ont dit que la rentrée s'était bien passé. Perso, je me demande encore si c'est vraiment le cas. Quand on passait devant l'école en face de chez moi, elle ne regardait même pas les gamins s'amuser dans la cour à la récré. Comme s'ils n'existaient pas. Elle les évitaient du regard, alors que n'importe quel gamin tourne sa tête, traine des pieds pour regarder ce qui se passe dans l'école ... Faut souvent les tirer par les manches d'ailleurs.
Quand je rencontrais d'autres nounous avec leurs gamins dans la résidence, on s'arrêtait 15 min, le temps de blablater un peu et que les enfants s'amusent un peu ensemble. Elle reconnaissait les dames de loin et se mettait à pleurer, collée à moi.

Moi aussi j'ai eu des épisodes où je me fâchais, me demandant si elle le faisait exprès. Il m'a bien fallu 6 mois pour me rendre compte que vraiment, y'avait un blème quoi. Déjà vers 9 mois, elle tenait à peu près debout contre le fauteuil. et parfois elle tombait à la renverse, se retrouvant les bras en croix allongée par terre. Ben pas un pleur, pas une réaction. Elle était tombée et elle attendait que quelqu'un vienne la relever. Au début, je me disais que ses parents l'assistaient de trop. Et puis je me suis rendue compte que non, elle n'avait pas le réflexe de se lever. Les autres enfants avaient beau tourner autour, il pouvait y avoir des jouets autour d'elle, jamais elle ne se mettait sur le côté pour se relever. Elle ne jouait pas avec ses mains, rien, non, elle restait là, les bras en croix à attendre.

Une fois, je l'ai laissé comme ça 1h30 exprès pour savoir quand elle se relèverait. J'ai fini par ramener le repas à table, là, elle s'est relevée. Certainement parce que ça faisait parti des habitudes du jour ... Fallait mettre le bavoir, s'asseoir à table et tout ça. Elle avait le chronomètre dans la tête. Et pour ça, elle aimait bien venir chez moi, car moi, je suis pareille. A telle heure, c'est ceci, à telle heure, c'est cela. Elle savait. Mais même si on lui demandait de se relever, ben elle restait à terre.

Quand on sortait, elle avait bien intégré qu'il fallait tenir la poussette pour traverser. Mais fallait toujours qu'elle tienne du côté gauche. Si elle était de l'autre côté, elle était perdue. Et sa copine plus petite l'a prenait par la main pour la mettre du bon côté. Elle avait compris la copine.

Je t'avouerais que pendant un moment, j'ai cru aussi que les parents étaient faussement gentils et l'enfermaient dans un placard ou autre à la maison. Mais non, au fil des mois, y'avait pas de ça, c'était certain. 

J'ai plusieurs fois fait remarquer aux parents que la petite prenait trop son temps. Les parents me répétaient toujours que la pédiatre n'avait rien remarqué. Donc bon. Une fois, le papa m'avait répondu assez sèchement un truc du genre que la pédiatre était plus à même de savoir que moi ... Bref, j'ai pas insisté.

J'ai longtemps hésité à appeler la PMI. Et puis, ça aurait changé quoi ? Les parents n'étaient pas prêts à accepter. ça me serait retombé dessus, et puis voilà ... J'avoue que je n'ai pas voulu perdre le contrat. Car face à des parents dans le déni, c'est ce qui arrive dans ce cas. Par honte, par dépit, ils licencient l'assmat qui les a mis devant la PMI, leurs occupantes et les médecins environnants. 

Est-ce un manque de professionnalisme de ma part ? Peut-être. Mais tu vois, ton RAM est revenu un peu sur sa décision. Lui aussi marche sur des oeufs. 

Déjà dénoncer des cas de maltraitances, c'est à peine si la PMI ne te raccroche pas au nez parce que tu les déranges. Enfin moi, ça a été ça quand ça m'est arrivé. Et les enfants, elles n'en ont rien à faire. ça n'est ni plus ni moins que des numéros de dossier sur un coin de leur bureau. Bref, cette fois là, j'avais dénoncé pour que ça ne me retombe pas dessus. Mais le stress derrière ... Parce qu'on a beau être sans reproche, on ne sait jamais ce que les parents vont sortir, comment ça va tourner ensuite ... 

Bref ... personnellement, cette gamine, j'ai toujours fait avec. Je savais qu'elle était space, alors je faisais en sorte que ça aille pour tout le monde. Je prenais en compte sa façon d'être, d'évoluer et puis c'était tout. Elle ne pleurait jamais, mangeait de tout. Pas contraignante la gamine.

Quand on la mettait dans son lit, elle se laissait tomber. Jamais elle ne se mettait debout puis s'asseyait et enfin s'allongeait. Non, si je ne faisais pas gaffe, elle se laissait tomber dedans. Fallait la mettre allongée dans le lit comme si elle avait 2 mois, bien à plat. Et pareil, pour la porter, fallait la prendre sous les fesses, parce que sous les aisselles, ça n'était pas comme ça qu'il fallait faire. Elle était toute molle.

Quand on mettait le manteau ou les chaussures, elle ne donnait jamais son bras ou son pied. C'était comme si on habillait une poupée molle sans muscle sans rien. C'était un peu compliqué parfois.

Enfin bon, c'était comme ça.

Je me suis toujours dit qu'à l'école, elle hurlerait à la rentrée. Vu comment elle se comportait en passant devant ou face aux autres enfants des autres nounous dehors ... une classe de 30 gamins, ça n'aurait pas passé ... Et puis on connait la méchanceté des enfants. Cette gamine, c'était du genre à rire avec les enfants si on la poussait et que les méchants se moquaient d'elle. Si elle voyait pleurer, elle pleurait, si elle voyait rire, elle riait ... sans comprendre ce qui se passait.

Bref, les parents m'ont toujours dit que ça allait bien. Ben c'est tout. S'ils le disent c'est que c'est vrai. L'école, si elle détecte quelque chose, elle le signalera et là, ils seront bien obligés d'assumer. Si c'est une nounou qui parle, ça tourne au vinaigre systématiquement. Je ne connais pas encore un cas sur le net qui a raconté que les parents avaient écouté la nounou et travaillaient ensemble pour le bien de l'enfant. ça, c'est dans les livres. Pas dans la vie.

Prends l'enfant comme il est. Il est bien chez toi, tu t'en occupes correctement, il a ses repères, ses habitudes, ses parents t'apprécient, tu arrives à concilier son handicap avec les copains à côté. Ben c'est tout. Te casse pas plus la tête que ça. C'est que tu fais bien. Cet enfant est bizarre. Pas grave, il est comme il est. Et visiblement, tu arrives à concilier cela. 

Je comprends que tu t'interroges. De mon côté, je me suis posée des questions pendant tout le contrat avec cet enfant. Et encore après qu'il était parti, je me suis demandée comment ça allait. Mais les parents ne me donnent plus de nouvelles et je t'avouerais que je n'ose pas en demander non plus. Le contrat est terminé. La roue tourne pour tout le monde. Au suivant. 

Bon après, tout le monde n'est pas sensé réagir comme je l'ai fait. Mais moi, j'ai préféré gérer de cette façon. Je me suis mis un peu des oeillères pour avoir la paix. J'ai tendu plusieurs perches. Elles n'ont pas été saisies. Je n'ai pas insisté.

Ton RAM a la même politique tu vois ... A toi de voir.

Si tu as besoin de vider ton sac, vas-y. Moi je l'ai fait plusieurs fois sur ce forum et j'avoue qu'après ça allait mieux et j'arrivais à repartir du bon pied. Parce que ça fait mal au coeur de voir ça et de ne rien pouvoir faire pour que ça change. Et puis on se dit que si jamais les parents le prennent mal et rompent le contrat, la gamine va atterrir où ensuite ? Je pensais bien sûr à mon salaire en fin de mois, mais aussi beaucoup à ça. Enfin bon ... Voilà pour ma part. Je me suis lâchée un peu plus sur le sujet là.
Revenir en haut Aller en bas
http://lesitedesassmats.e-monsite.com/accueil.html
Mounette25



Nombre de messages : 24
Age : 57
Département : 25

Date d'inscription : 27/05/2013

parents dans le déni Empty
MessageSujet: Re: parents dans le déni   parents dans le déni EmptyJeu 5 Déc 2013 - 8:43

Merci Asmatine pour ton long post qui m'a fait beaucoup de bien!
Je me sens moins seule maintenant!
Je fais exactement ce que tu as fait tu vois. Encore ce matin, la gamin a retiré ses chaussures à peine muses... il a bien mis 5 mn à les enlever mais il l'a fait, et il était tout fier!
Du couo sa maman me dit, le soucis c que sur le parquet chez nius il glisse. Alors je lui dit oui c vrai maus il n'y a pas que sur le parquet parce qu'il tombe beaucoup! Des qu'il a une idée en tete, aller chercher quelque chose par exemple, il se retourne il tombe.
Ah oui ca c parce qu'il ne fait pas attention, il ne regarde pas où il va.
C tout... mais bon elle voit quand même qu'il n'est pas attentif et kil tombe c mieux que rien! ;)
J'arrive à gérer depuis que je m'autorise à penser kil a quelque chose qui deconne, lol.
Avant j'étais dans l'attente d'une amélioration d'une semaine à une autre, puis comme rien (ou pas grand chose) se passait, je me démoraliser...
La maman attend le 2e donc normalement j'aurai les 2 fin 2014, avec lui à l'école. Donc je verrai comment ca se pasde (contrairement a toi, assmatine).
Il faut dire aussi que la maman n'arrange pas les choses non plus, comme en ce moment avec le pere noel qui grimpe a mon mur. Elle dit kil a peur, mais avant kil le voit, elle lui dit tu ne vas pas avoir peur hein!?
Moi je kui ai montré kil avait des cadeaux dans son sac, on a regardé et touché son habit rouge, ses grosses chaussures, ca passe lieux, c sur que si tu lui montre que sa tete il va avoir peur! :D

Revenir en haut Aller en bas
Eclisse

Eclisse

Nombre de messages : 154
Age : 54
Département : Près du lac

Parent ou Assistante Maternelle ? : Assistante maternelle
Date d'inscription : 11/11/2013

parents dans le déni Empty
MessageSujet: Re: parents dans le déni   parents dans le déni EmptyJeu 5 Déc 2013 - 9:43

C'est chouette que tu continue à montrer à la maman quels sont les soucis que tu rencontre, ce n'est jamais facile pour un parent de renoncer à l'enfant idéal, il faut du temps pour que le refus du premier instant se transforme en acceptation.
Mais comme je l'ai dit plus haut, si les difficultés sont connues tôt il y a plus de probabilités qu'elles disparaissent avec une bonne prise en charge.

Il nous est souvent plus facile de détecter le handicap puisque nous avons cette expérience du petit enfant que n'ont pas les parents surtout si l'enfant est leur premier.

Après tu auras toujours ceux qui te prendront pour valeur nulle mais tu ne te sentiras pas tiraillée avec ta conscience.

Courage Mounette, tu as déjà fait un grand pas.
Revenir en haut Aller en bas
Mounette25



Nombre de messages : 24
Age : 57
Département : 25

Date d'inscription : 27/05/2013

parents dans le déni Empty
MessageSujet: Re: parents dans le déni   parents dans le déni EmptyJeu 5 Déc 2013 - 10:35

Oui je ne peux pas faire autrement mais je le dis de façon neutre ou alors de temps en temps dans son cahier, comme hier : depuis hier, A. Remange tres "salement" (avec ses 2 maons dans l'assiette) alors que je pensais que ct acquis avec la cuillere parce que ca faisait un bon moment qu'il mangeait proprelebt.
Voila c tout puis elle ne m'en reparle pas c pas grave, moi je lui ai dit! Apres si elle va dire aux specialistes tout va bien, il sait manger tout seul, sans donner de détails, et bin c son problème!
C d'autant plus dure qu'il n'est pas arrivé naturellement! Elle a subit une insémination artificielle.
Revenir en haut Aller en bas
Mounette25



Nombre de messages : 24
Age : 57
Département : 25

Date d'inscription : 27/05/2013

parents dans le déni Empty
MessageSujet: Re: parents dans le déni   parents dans le déni EmptyJeu 5 Déc 2013 - 11:21

En plus j'ai pas de chance un autre du même age vient d'arriver. Lui ce n'est pas qu'il est en retard mais est resté avec son papa dans sa bulle pendant 2 ans! Il se leve a midi, il dejeune, a 13h il prend son repas du midi, et apres je ne sais pas ce qu'il fait lol. Peut etre bien la tele, il ne joue pas non okys, ill baragouine un langage incompréhensible, sur tous les tons. De la joie il pqsse a lacolere, puis a l'angoisse et ca finit en larme... dur de communiquer avec ca je vous le dit! Ce matin j'ai essayé de lui faire coller une boule de coton, il serrait sa main pour pas que je lui mette dans la main ^^ Par contre, la peinture ca va lol, il doit bricoler avec papa...
Revenir en haut Aller en bas
NOUNOU51
membre actif
membre actif
NOUNOU51

Féminin
Nombre de messages : 8218
Age : 57
Département : Quelque part en France

Parent ou Assistante Maternelle ? : assistante maternelle agréée PMI
Date d'inscription : 10/03/2008

parents dans le déni Empty
MessageSujet: Re: parents dans le déni   parents dans le déni EmptyJeu 5 Déc 2013 - 16:33

J'ai connu les mêmes problèmes que toi Mounette , je recherche le sujet mais j'ai du mal à trouver pour que puisse le lire , si je ne trouve pas , je demanderais à Assmatine pour savoir s'il a été supprimé , si c'est le cas , je t'exposerais les soucis que j'ai pu avoir avec le même genre d'enfant , tu n'es pas seule et si je peux te faire partager mon expérience , ce sera avec plaisir .


UN COUCOU DE LA CAPITALE DU  CHAMPAGNE DE LA PART DE NOUNOU 51 :hello:
Revenir en haut Aller en bas
Mawie

Mawie

Féminin
Nombre de messages : 2820
Age : 45
Département : gard

Parent ou Assistante Maternelle ? : assmat, maman, conchita,....
Date d'inscription : 12/10/2008

parents dans le déni Empty
MessageSujet: Re: parents dans le déni   parents dans le déni EmptyVen 6 Déc 2013 - 18:10

j'accueille en ce moment un enfant en situation de handicap, avec des parents qui ont eux-même un handicap mais avec eux c'est du travail d'équipe, de relais.
Malheureusement tous les parents ne sont pas comme çà, certains en effet refusent de voir que leur enfant a un souci ou culpabilisent en pensant que çà vient d'eux ou rejettent la faute l'un sur l'autre.
Perso, mon conseil serait de repérer les habitudes de ton nain de jardin car j'ai l'impression qu'il est très routinier, qu'il a besoin d'un rituel pour se sentir bien, d'adapter un peu ton quotidien à son rituel afin qu'il passe une enfance à peu près tranquille avec toi mais malheureusement tu ne pourras pas faire grand chose de plus, ce sont les parents les chefs pas toi :(
Revenir en haut Aller en bas
http://aassistantematernellegenerac.blogspot.fr/
Contenu sponsorisé




parents dans le déni Empty
MessageSujet: Re: parents dans le déni   parents dans le déni Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
parents dans le déni
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Assistante Maternelle : une Profession, un Forum :: La Profession :: Le Coin des Assmats :: Besoin d'en parler-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: