Assistante Maternelle : une Profession, un Forum

Forum d'informations sur la Profession d'Assistante Maternelle
 
PortailAccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez | 
 

 Le développement Psychomoteur de l'enfant de 0 à 6 ans

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Assmatine



Féminin
Nombre de messages: 45044
Age: 40
Département: Quelque part en Ile de France

Emploi: Assistante maternelle
Date d'inscription: 14/10/2006

MessageSujet: Le développement Psychomoteur de l'enfant de 0 à 6 ans   Mar 25 Juin 2013 - 8:17

Bonjour.

Nous allons tout d'abord parler de psychomotricité. On entend souvent ce mot dans notre métier, mais on a parfois du mal à expliquer ce que c'est.

La psychomotricité, c'est l'étude du développement de l'enfant. C'est par ce biais qu'on voit si un enfant évolue bien ou pas. Quand il y a un défaut dans le développement, on peut plus facilement repérer un souci à réparer ou un retard à prendre en charge.

Seulement on pense souvent à tord que le développement de l'enfant s'arrête au développement moteur (apprentissage des mouvements). Mais il n'en est rien. Le développement sensoriel (l'intelligence) et le développement affectif (relations avec les autres)  sont des notions à prendre obligatoirement en compte pour vérifier que tout va bien chez un enfant.

Alors ces trois sortes de développement doivent progresser de la même façon chez tous les enfants. C'est ce qu'on appelle le développement psychomoteur de l'enfant. Tous les enfants normalement constitués vont d'abord se retourner sur le ventre, plus se mettre sur les genoux, s'assoir, se mettre debout et enfin se mettre à marcher. C'est le même genre de progression pour le développement affectif et sensoriel. Un enfant qui manquera une étape devra être suivi de plus près.

Mais cette triangulation n'est pas homogène chez tous les enfants, certains favoriseront le développement moteur en premier, d'autres l'affectif et d'autres le sensoriel. De même qu'en deuxième place viendront une autre sorte de développement.
 - un enfant plus axé dans le moteur marchera tôt, grimpera partout, sera dégourdi. Il pourra être un petit diable qui fonce partout, ou un petit équilibriste qui aime la danse et les jeux d'adresse, les activités manuelles.
 - un enfant plus axé dans le sensoriel parlera plus tôt, saura vite faire des phrases et sans faute. Mais il pourra faire preuve également d'inventivité dans ses constructions ou ses gribouillages.
 - un enfant plus axé sur l'affectif pourra être très sociable avec les autres mais pourra aussi être trop sensible et préférer se mettre en retrait. ça pourra être aussi un enfant colérique. Les émotions sont nombreuses.

Comme vous le voyez, il y a deux poids deux mesures dans chaque développement. Ainsi, il existe une multitude de développements globaux chez un enfant. Certains seront d'abord moteur, puis émotif et intelligent en dernier. OU BIEN émotif, intelligent et moteur ... Etc ... Et deux enfants moteur-émotif-intelligent n'auront pas forcément la même façon de se comporter. On pourra avoir un petit dégourdi attachant et n'arrêtant pas de parler, et son copain plus axé sur l'artistique, mais timide et ne parlant qu'à sa feuille de papier ... Tout est possible.

On comprendra aussi que l'ordre de priorité de chacun de ces développement se fait en fonction du patrimoine génétique de l'enfant (s'il est issu d'une famille de timides, il le sera plus facilement) mais aussi en fonction de son environnement (un enfant ayant des parents qui se disputent toujours pourra plus facilement s'émouvoir dans la colère pour copier les parents).

C'est pour cette raison que les frères et les soeurs n'ont pas le même développement. Ils n'évoluent déjà pas à la même place au sein de la famille, ça fait déjà une différence. Les ainés auront peut-être la chance de mieux connaitre grand-mère alors que le plus petit ne s'en souviendra pas vraiment ...

Comme vous le voyez, c'est assez complexe. Il faut avoir l'habitude d'observer les enfants, de prendre le temps de les comprendre pour parvenir à comprendre pourquoi un enfant est ainsi ou autrement.

Un enfant pourra paraitre bizarre parce qu'il sera différent de notre façon de vivre, de faire, d'être, mais il faudra s'inquiéter de son état s'il sort des grandes lignes du développement de base à respecter. Ce que nous allons détailler à présent pour chaque tranche d'âge de l'enfant de 0 à 6 ans.


Revenir en haut Aller en bas
http://lesitedesassmats.e-monsite.com/accueil.html
Assmatine



Féminin
Nombre de messages: 45044
Age: 40
Département: Quelque part en Ile de France

Emploi: Assistante maternelle
Date d'inscription: 14/10/2006

MessageSujet: Re: Le développement Psychomoteur de l'enfant de 0 à 6 ans   Mar 25 Juin 2013 - 12:05

L'enfant de 0 à 3 mois :


Développement moteur :
 - L'enfant a besoin de téter. Téter pour manger, mais aussi téter par plaisir.
 - Le portage sera apprécié pour qu'il retrouve la position foetale
 - Il tourne la tête vers le son ou l'image qui l'intéresse (hochet) mais sa vue reste floue.
 - il tapera dans les jouets (portique) au hasard de ses mouvements.

Ses gestes sont saccadés, non réfléchis, parce que son système nerveux n'est pas encore mature. La maturation nerveuse se fait des oreilles aux orteils jusqu'aux 3 ans de l'enfant. Autrement dit, pendant ces 3 premiers mois, il apprendra d'abord petit à petit à maintenir sa tête. Le reste sera encore tout mou, pas maitrisé. Alors d'abord de gauche à droite, puis il parviendra à maintenir son regard dans la direction désirée.

Développement sensoriel :
L'enfant ne voit pas bien, il voit flou. Mais son ouïe et son odorat sont très développés. Il reconnaitra ainsi l'odeur de ses parents et les bruits courants de la maison (Bruit du micro-onde qui fait chauffer le biberon. Ainsi, il n'est pas rare qu'un parent voulant manger avant de faire le biberon se voit interrompre son repas, car bébé reconnaissant le bruit de la machine, il réclame par réflexe son biberon dans la foulée ...).

Au niveau du toucher, c'est la bouche qui est la plus sensible. Les mains étant encore fermées, elles ne s'ouvriront que lorsqu'un objet viendra les toucher. Avec un peu de chance, l'enfant parviendra à s'agripper à cet objet. Ce hasard permettra à l'enfant de faire fonctionner son sens du toucher.

L'enfant boit du lait. Il semble être sensible au goût. On peut s'en apercevoir quand on lui donne des médicaments à la pipette, la grimace peut être de rigueur. Cependant, vu qu'il ne mange pas grand chose d'autre, difficile d'étayer ce concept. 

Développement affectif :
L'enfant n'est proche dans un premier temps que de sa mère. Les réactions qu'il aura seront des réactions réflexes (sourire après le biberon, pleurs grimaçantes en cas de désagréments, sursaut en cas de peur ...)

Puis, le papa s'approchant de cette relation fusionnelle va permettre à l'enfant de comprendre qu'il existe d'autres personnes. Vers le 2e mois, on commence à obtenir des sourires réponses.

L'enfant acceptera alors facilement l'approche de n'importe quel autre adulte.

Activités à faire avec lui :
 - le portage
 - agiter des hochets devant lui
 - le mettre sous un portique pour qu'il apprenne à faire aller ses membres.
 - une simple couverture dans un parc avec un mobile au dessus de lui pour qu'il apprenne à suivre un objet des yeux et tourne la tête vers d'autres objets placés à côté de lui (accrochés aux barreaux de son lit par exemple).
 - le mettre sur le ventre pour qu'il se muscle le cou
 - les massages pendant le change, c'est super avant le dodo pour détendre l'enfant et lui permettre une bonne digestion.
 - les promenades bien à plat avec une ombrelle pour ne pas avoir trop de lumière dans les yeux.


Revenir en haut Aller en bas
http://lesitedesassmats.e-monsite.com/accueil.html
Assmatine



Féminin
Nombre de messages: 45044
Age: 40
Département: Quelque part en Ile de France

Emploi: Assistante maternelle
Date d'inscription: 14/10/2006

MessageSujet: Re: Le développement Psychomoteur de l'enfant de 0 à 6 ans   Mer 26 Juin 2013 - 18:00

L'enfant de 3 à 6 mois :

Développement moteur :
L'enfant va commencer à tourner dans son lit sur lui-même. Si on le met la tête vers le haut pour dormir, on pourra le retrouver en sens inverse ensuite.

Quand on lui dit "tu viens", il va avoir un mouvement de redressement, car sa tête et le haut de ses épaules vont pouvoir avoir la maitrise musculaire et nerveuse nécessaire pour accompagner le geste à sa volonté. Mais le buste, pas encore mature restera en place.

Puis, il parviendra à se retourner du dos sur le ventre au début, mais restera coincé. Tant qu'il ne réclamera pas à se retourner, il faudra le laisser se débrouiller par lui-même, c'est qu'il est bien dans cette position et ça lui permettra de muscler toute sa colonne vertébrale.

Quand son tronc sera un peu plus musclé, il parviendra à se remettre sur le dos.

Parce que sa motricité progresse de la nuque vers le milieu du dos, ses mains vont devenir un peu plus habiles aussi (la motricité descend le long des membres en même temps). Il ne tapera plus par hasard, il dirigera son bras pour attraper quelque chose. La préhension sera hasardeuse, mais au contact de l'objet, il resserrera sa main entière autour. C'est la préhension palmaire.

Développement sensoriel :
Sa vue se développe un peu plus et peut voir très facilement jusqu'à ses pieds. Un peu plus loin. C'est pour cette raison qu'il parviendra à repérer ses pieds et quand au hasard de ses gestes il arrivera à les attraper, il les mettra à la bouche. Cet exercice va lui permettre d'affiner sa motricité pour qu'elle continue sa progression un peu plus bas dans sa colonne. Mais à ce stade, ses pieds sont un corps étranger.
Au delà de ses pieds, il verra aussi, un peu moins bien, mais il pourra voir. Il commencera à reconnaitre les gens autour de lui.

Le toucher s'affine, avec la préhension palmaire expliquée dans l'espace moteur. Mais sa bouche est un organe du toucher aussi. Car si ses mains sont malhabiles, sa langue, elle, est au top de ses capacités. Et il portera tout ce qu'il peut à la bouche, même ses pieds, qu'il prendra pour un objet quelconque.

Parce que sa mémoire (donc le cerveau) sera encore défaillante (et c'est parce qu'il ne peut pas voir bien loin que c'est ainsi, la vue est liée à la mémoire), il oubliera encore aisément ce qui l'entoure. Ainsi, à cet âge, s'il se faisait enlever, il adopterait sans souci sa nouvelle maman. Quand elle est là, il la reconnait, mais si elle n'est plus là, il l'oublie. C'est pour cette raison que l'arrivée chez Nounou avant ses 6 mois est plus facile.
De même, s'il a un objet dans les mains et qu'il le lâche, il ne cherchera pas après, il faudra le remettre dans la main pour qu'il continue à jouer.

Pour le goût, il passera au stade des purées et compotes, cuites et lisses. Ses premières incisives ne devraient pas tarder. D'ailleurs, c'est parce que ses dents se mettent à sortir qu'on peut se dire que son estomac est assez mature pour avaler autre chose que du lait. La poussée dentaire est toujours liée à la maturation du système digestif. Donc les enfants qui ont leur premières incisives vers 9 mois, c'est des enfants qui ne devraient boire que du lait jusqu'à cet âge ... Sachez-le.

Développement affectif :
L'enfant a pris conscience, parce que sa vue s'est améliorée, qu'il y a d'autres personnes autour de lui. Du coup, il va se tourner vers eux, leur faire des sourires, les appeler même en criant dessus (ça peut ressembler à un HEY) ou en leur faisant des AREUH à leur passage. Les premières syllabes apparaissent. ça ressemble plus à des gargarismes au début et puis la langue s'y met. Il répète souvent, il s'exerce.

Face au miroir, il voit l'autre et s'amuse avec. Mais il ne se reconnait pas. C'est un autre enfant dans le miroir. Certains enfants n'apprécieront pas cette image, il faudra peut-être s'en inquiéter, surveiller si par la suite, il accepte les autres personnes autour de lui ou pas. A cet âge, on doit pouvoir aller dans les bras de n'importe qui et de lui faire des risettes.

Attention, l'enfant sera très sensible à l'ambiance à la maison. Des parents stressés, nerveux, toujours pressés, auront un impact négatif sur lui. Il deviendra votre image. Un bébé cool, c'est que les parents sont cool. Un bébé stressé, c'est que les parents le sont aussi. A cet âge, ce sont de véritables éponges. Et quand une adaptation ne se passe pas bien à cet âge chez la nounou et qu'elle met tout en oeuvre pour parvenir à un bon résultat, ça ne sera pas de sa faute ...

Activités à faire avec lui :
- Lui mettre des jouets autour de lui, sans portique au dessus, pour l'inciter à aller les chercher. D'abord avec les mains, puis en se retournant.
- lui mettre des jouets à manipuler avec ses pieds au niveau des barreaux de son lit.
- Les boitiers à images qu'on projette au plafond peuvent devenir intéressant pour qu'il s'exerce à regarder plus loin que ne lui permet sa vue.
- Dans la poussette, on le mettra en position semi-inclinée et on pourra lui mettre des jouets devant lui, accroché à sa barre. ça l'incitera à se relever davantage pour les attraper.
- le portage sera encore bien important, mais surtout pour le faire changer de bras. Plus il ira avec des gens, plus il sera sociable. C'est la bonne période pour que papa mette la main à la pâte pour laisser maman aller faire une course (remplir le frigo) ou une course (pour retrouver la forme) LOL, ou prendre un super bain relaxant et retrouver l'envie de retrouver papa ensuite.
- le portique sera intéressant encore, mais pour ses orteils. Il aura tendance à donner des coups de pieds dedans pour le décaler. Mais ça fera travailler sa colonne vertébrale et il pourra découvrir son corps plus facilement en se rendant compte que ses pieds ont un impact sur son environnement, même si ça ne sera que du hasard.


Revenir en haut Aller en bas
http://lesitedesassmats.e-monsite.com/accueil.html
Assmatine



Féminin
Nombre de messages: 45044
Age: 40
Département: Quelque part en Ile de France

Emploi: Assistante maternelle
Date d'inscription: 14/10/2006

MessageSujet: Re: Le développement Psychomoteur de l'enfant de 0 à 6 ans   Jeu 27 Juin 2013 - 18:42

L'enfant de 6 à 9 mois :

Le développement sensoriel :
L'enfant se développe considérablement pendant cette période. C'est pour cela qu'une visite obligatoire chez le pédiatre est préconisée par la CAF pour les 9 mois.

Cette fois-ci, je commence par ça, car c'est son développement sensoriel qui va réveiller le reste. A cet âge, la vue et la mémoire de l'enfant se développe considérablement. Du coup, dès que les parents quittent la pièce dans laquelle bébé se trouve, non seulement l'enfant voit ses parents partir (première angoisse) et en plus, il se souvient d'eux même quand ils ne sont plus sous ses yeux (donc les parents ont disparu). Et ça pleure, et ça pleure, et ça pleure. L'enfant pleure quand les parents sortent de la pièce, quand on le met dans sa chambre tout seul pour dormir, quand on lui propose un nouveau truc dans son assiette, quand il voit des inconnus (c'est qui ça ?). C'est l'angoisse. Mais c'est un signe de bonne santé pour l'enfant. UN enfant qui ne passe pas par cette période est un enfant qui voit peut-être mal, ou qui n'a pas le cerveau qui se développe correctement (donc retard mental ...). Alors je vous rassure, je dis 6-9 mois. ça peut se déclencher jusqu'à 12 mois. Au delà, faudra s'en inquiéter.

Au niveau du goût, du coup, c'est souvent la période où l'enfant a toutes ses incisives, et on est tenté de lui donner des textures plus grumeleuses. Et la nouveauté n'est pas une bonne chose dans cette période. Ne changez pas ses habitudes alimentaires tant qu'il n'est pas sorti de cette période.

Instaurez des rituels, donnez lui un doudou avec votre odeur, c'est la régularité qui va le calmer. Ne sombrez pas dans le portage ou le Co-Dodo !!

Regardez bien votre bébé. Quand quelque chose tombe de sa main, il va s'en rappeler et va chercher après. Attention alors à bien l'attacher en chaise haute ou en poussette ... pour qu'il évite d'aller le rechercher.

Le développement moteur :

Parce qu'il va voir ses parents s'éloigner, il va tout mettre en oeuvre pour s'en rapprocher. Et c'est à cette période que le 4 pattes se met en place. Le petit caneton va suivre sa maman.

La maturité va se poursuivre le long de sa colonne vertébrale et on va avoir progressivement un enfant qui va pouvoir se mettre à 4 pattes, puis trottera un peu partout, et saura enfin se mettre assis tout seul (signe qu'on peut le mettre en chaise haute, et non plus en transat) et enfin, il parviendra à se mettre debout contre un meuble. Attention quand l'enfant tombe brusquement vers l'arrière, l'équilibre est très très précaire à cet âge et c'est le bon moment pour protéger les coins de table basse ou ranger les jouets pointus (légos par exemple).

Certains proposeront le trotteur, mais il faut bannir cet objet dangereux. On ne fait pas marcher un enfant qui ne sait pas marcher. Un enfant en apprenant à marcher par lui-même apprend aussi à comprendre les dangers qui l'entourent (la chute, notamment, mais aussi les objets dangereux comme les prises ou autres choses qui peuvent être accessibles). Tant qu'il ne sait pas marcher, il n'a pas non plus la maturité pour comprendre le danger. Et puis c'est comme ça qu'on voit des bébés avec déjà des problèmes de dos très jeunes, ou les pieds qui rentrent en dedans, les jambes arquées ... Tout ce qu'il ne faut pas.

Au niveau de la préhension manuelle, les doigts entrent en action. Il peut se saisir d'un petit objet du bout des doigts. Et ça devient un jeu pour lui. Attention aux petits objets qu'il peut mettre à la bouche. Et il pourra changer un jouet de main. 

Le développent affectif :
Il va falloir le rassurer ce petit. Alors on va lui parler, mettre des mots sur ce qu'on fait, où on va, pourquoi il ne faut pas toucher à ci ou à ça. Et l'enfant va commencer à articuler ses premières syllabes. C'est là qu'apparaissent les premiers mama et baba, qu'on assimile très souvent à maman et papa, parfois à tord, mais face à notre joie, l'enfant finit par faire le rapprochement et finit par comprendre que ça veut dire quelque chose et son vocabulaire s'étoffera dans la période suivante.

Qu'on se le dise, l'enfant ne peut pas se mettre à crapahuter partout et à parler en même temps. Certains seront plus verbal et prendront leur temps pour se mettre en mouvement et d'autres se mettront en mouvement et blablateront un peu plus tard. Là, le caractère, la personnalité de l'enfant va commencer à se mettre en place. Vous découvrirez si vous avez un enfant chouette ou moins chouette à ce moment là. Faudra que vous vous adaptiez à sa façon d'être. Et il faudra assumer son rôle de parent en lui expliquant que non, on ne se met pas en colère pour demander quelque chose, que non, on ne jette pas son assiette à terre ... etc ... On commence à mettre des règles de vie et des limites.

Activités à faire avec lui :
 - le jeu du coucou. On se cache sous une couverture et "coucou !!" Au début, l'enfant s'inquiètera de ne plus voir votre visage et hop, sourire et rire aux éclats garanti quand vous réapparaitrez. Petit à petit, c'est lui qui se cachera derrière un rideau. Et on pourra aussi cacher le doudou, ses jouets ...
 - sortez les petites voitures, les ballons, tout ce qui roule. L'enfant en voulant attraper l'objet sera obligé de se déplacer pour le récupérer.
 - faites lui sentir les fleurs dehors, les odeurs des fruits, faites lui goûter ce que vous avez dans votre assiette. Il n'appréciera pas les nouveautés, sauf si c'est pour faire comme vous ...
- La table d'activité sera de sortie. Il sera obligé de se mettre debout pour jouer avec. Et il devra lâcher une main pour jouer, améliorera ainsi son équilibre et un jour, il se tiendra sur ses deux pieds sans se tenir.
 - Parce que sa préhension manuelle s'affine vraiment, ce sera le moment de lui donner des boites à formes, des cubes ou des anneaux à empiler. Ainsi, on lui donnera des boites qui lui permettront de comprendre comment s'agence le volume (dedans, dehors, autour, à côté ...). ça lui servira pour s'orienter dans la maison ensuite ...
 - mettez lui de la musique, il dansera dessus !! Les livres n'auront de l'intérêt que pour tourner les pages. Il s'intéressera aux images qu'ensuite. Donc livres en carton renforcé obligatoire (attention au mâchouillage quand même) ou en tissu ou en plastique pour le bain.
- Dès qu'il sait bien s'assoir, vous pourrez lui donner des jouets pour le bain. Attention, surveillez le toujours !!

Attention, pas de porteur tant qu'il n'est pas en âge de bien se mettre en équilibre contre un meuble et de se déplacer en crabe ... Tant qu'il ne sait pas grimper sur un siège, pas la peine de le mettre dans des jouets à bascule ... Laissez-le évoluer à son rythme.
Portez le de moins en moins, laissez le explorer son espace !! et apprenez lui à faire sans vous (dormir notamment, mais se déplacer aussi, jouer ...)


Dernière édition par Assmatine le Mar 2 Juil 2013 - 9:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://lesitedesassmats.e-monsite.com/accueil.html
Assmatine



Féminin
Nombre de messages: 45044
Age: 40
Département: Quelque part en Ile de France

Emploi: Assistante maternelle
Date d'inscription: 14/10/2006

MessageSujet: Re: Le développement Psychomoteur de l'enfant de 0 à 6 ans   Mar 2 Juil 2013 - 9:41

 L'enfant de 9 mois à 1 an :

Développement psychomoteur :
L'enfant a compris qu'il pouvait bouger comme ses parents. En les observant, il prend conscience de leurs mouvements et essayent de les répéter. A cet âge, il saura avancer à 4 pattes et s'assoir correctement en chaise haute sans coussins pour caler. Il se mettra debout contre un meuble, arrivera à se déplacer en crabe le long de celui-ci et parviendra peut-être à se lâcher pour faire ses premiers pas.

Il commence à vouloir se débrouiller à table, mais les résultats sont plus que probants.

Développement sensoriel :
Le langage est là. Fragile, mais bien présent. Maintenant, on entend très bien des mama qui veulent dire mamas et des papa qui veulent dire papa. L'enfant, même s'il manque de vocabulaire va parvenir à se faire comprendre par le geste en montrant les choses ou en se positionnant de telle ou telle façon.

Son langage est symbolique. En disant papa, il dira selon son intonation "porte moi" ou "fais moi un câlin" ou "j'ai peur" ou "donne-moi ça". Un mot pourra donc avoir plusieurs sens. C'est la période où seuls les parents comprennent réellement ce que veulent l'enfant. Les étrangers se demanderont quoi face à ce langage incompréhensible.
La nounou, cependant, pourra comprendre certaines choses, car certaines mimiques sont communes à tous les petits. Il y a donc des postures et des intonations qui reviennent facilement. Elle saura se repérer face à un petit de cet âge.

Développement affectif :
==> Parce qu'il voit mieux, l'enfant va reproduire tout ce qu'il voit et il va s'en servir pour communiquer.
Il refera des gestes (grimaces, jeux de mains, danser, faire non de la tête ...) C'est la période où on lui apprend à dire au revoir de la main et faire un câlin le matin quand on rencontre quelqu'un. La politesse s'apprend très tôt. ça fait parti des codes sociaux pour se faire accepter d'autrui.

Mais attention, s'il reproduit ce qu'il voit, il peut aussi reproduire ce qu'on ne veut pas qu'il voit : la violence des mots, des gestes ... Si les adultes ont l'habitude de jeter leurs papiers dans la rue à terre, le petit fera de même à la maison en jetant son assiette par terre ... Si le papa crache régulièrement, l'enfant s'amusera à baver sur le sol. C'est le moment pour les parents de montrer le bon exemple et de corriger leurs défauts.
C'est là qu'on se rendra compte si ça se passe bien avec Nounou ou pas. Le petit qui reproduira des trucs bizarres à la maison n'aura pas appris ça tout seul. Il l'aura vu ailleurs ... Et nous en tant que nounou, on comprend aussi beaucoup de choses sans que les parents ne nous le disent. On sait rapidement si ça se passe bien à la maison ou pas.

==> Alors attention aussi, c'est la période qui vient juste après la période d'angoisse. Il n'est pas rare de voir des enfants qui parce qu'ils ont peur de se retrouver tout seuls, pleurent vers 8 mois. Et c'est tout à fait normal. Mais parce que les parents sont trop près d'eux, l'enfant comprend qu'en appelant les parents, ils accourent et là, un cercle vicieux s'installe et c'est l'engrenage. L'enfant ne s'arrête plus de pleurer parce que les parents pensent qu'il est toujours dans l'angoisse et en fait, l'enfant joue juste avec leurs émotions.

Qu'on s'entende bien, tous les enfants veulent l'amour de leurs parents. Et ils veulent tous un amour exclusif. C'est destructeur si on n'y prend pas garde. Je vais aller loin dans mes idées, mais quand vous avez 30 ans et que votre maman se remet avec un autre homme, on a du mal à l'accepter. Pourtant, on est adulte, on ne veut pas que sa propre mère aime une autre personne que votre père. Quand on a 15 ans et que notre père, fraichement divorcé, se remet avec une femme ayant déjà des enfants, on n'accepte pas non plus. C'est cet amour inconditionnel qu'on réclame toujours tout au long de notre vie. Maman et papa doivent nous aimer, nous, et personne d'autres. Même pire, ils doivent plus nous aimer que notre frère et notre soeur. C'est toujours la guerre dans les familles à cause de ça. Ben ce sentiment là de possession de l'autre, ça se développe à ce moment là chez l'enfant. A vous de ne pas devenir esclave de votre enfant. Votre enfant a des angoisses, mais c'est normal, il faut lui apprendre à vivre avec, non pas à lui apporter la paix dès qu'il la réclame. Il faut qu'il connaisse des moments de frustration pour qu'il apprenne à se débrouiller par lui-même. Même à 9 mois-1 an, c'est très important. Il n'est pas trop petit pour ça, il a juste l'âge d'apprendre.

On se fait tous avoir quand c'est notre premier enfant, plus quand c'est le deuxième. Car une fois qu'on a les pieds là-dedans, c'est très difficile d'en sortir. ça peut prendre plusieurs semaines, voire plusieurs mois.

Quand l'accueil d'un petit de cet âge doit se faire chez une assmat, celle-ci sait d'avance que ça va être difficile. Et si elle a l'expérience nécessaire, elle saura apporter à l'enfant le détachement nécessaire pour qu'il puisse se construire par lui-même, et en toute sérénité. Mais si les parents ne suivent pas derrière, tant pis pour eux. Elle, elle arrivera à avoir des résultats, parce qu'elle saura ce qui est bon pour lui. Le but est de faire passer cette période d'angoisse le plus rapidement possible, non pas de le maintenir dans une angoisse permanente qui permettra à maman de faire des papouilles à son enfant pour le câliner. C'est cruel d'agir ainsi, et cela arrive de temps en temps. Il faut se sortir de cet état.

==> C'est la période aussi où on va commencer à poser les interdits. Non, on ne touche pas aux prises, aux fils électriques qui trainent, à la gamelle du chien, aux roues de la poussette ... Alors l'enfant n'obéira pas. Il faudra le détourner de l'interdit. Mais ce sera la bonne période pour lui dire non et pourquoi. Il y retournera, et il faudra répéter. Inlassablement.

Activités à faire avec lui :
- Lui parler en faisant des phrases simples. Il ne pourra pas les répéter, mais il assimilera petit à petit. C'est l'heure des imagiers d'objets (ceux que l'enfant a l'habitude de voir). On nomme les images, l'enfant répètera comme il pourra. On pourra expliquer à quoi sert l'objet sur l'image, même si l'enfant ne pourra pas répéter. Il assimilera du vocabulaire pour plus tard.
- Côté jeux, pas vraiment de changements par rapport à la période précédentes, sauf qu'il sera plus dégourdi pour manipuler et s'améliorera dans les jeux.
- Faire des imitations. Apprenez-lui les grimaces, les jeux avec les mains, les chansons à gestes (ainsi font font font ...), c'est le début de l'apprentissage des parties de son corps. Le visage, les mains et les pieds. Dans la période prochaine, il commencera à les nommer.
- Amusez-vous à faire tout ces jeux d'imitation devant un miroir. Il reconnaitra papa et maman, mais lui ... et pourtant, ce petit devant lui, a vraiment l'air de bien s'amuser avec les parents ... Comme lui ... Il s'amusera certainement à se lécher, ou à mettre ses mains sur le miroir et les retirer. Petit à petit, il prendra conscience que ce sont les siennes ...


Revenir en haut Aller en bas
http://lesitedesassmats.e-monsite.com/accueil.html
Assmatine



Féminin
Nombre de messages: 45044
Age: 40
Département: Quelque part en Ile de France

Emploi: Assistante maternelle
Date d'inscription: 14/10/2006

MessageSujet: Re: Le développement Psychomoteur de l'enfant de 0 à 6 ans   Ven 5 Juil 2013 - 8:45

 L'enfant de 1 an à 18 mois :

Développement psychomoteur :

La marche est acquise ou en cours d'acquisition. L'enfant va progressivement améliorer ses mouvements et pourra prendre de la vitesse. Il deviendra un touche-à-tout et voudra tout explorer. Attention aux escaliers et aux chaises près des fenêtres. Ce sera un très bon grimpeur.

Les mains vont devenir plus habiles. Il pourra se servir de la pince pouce-index et s'amusera à ramasser les miettes (attention à l'hygiène et aux petits éléments), et il demandera à manger seul. Pour l'aider (et nous aider aussi), on prendra nous aussi une cuillère.

Il comprend le dedans, le dehors, le derrière ... En se mettant à marcher, il comprend l'espace dans lequel il vit. Il commencera à jouer aux jeux de construction.

Il va beaucoup apprécier les jouets qui avancent avec lui.

Développement sensoriel :
Il parvient à mettre en relation ses différents sens. Comme il est debout, il peut regarder, toucher, sentir en même temps. Il pourra ainsi nommer les parties de son corps et voudra tout connaitre de son environnement. Ce sera le bon moment pour lui faire découvrir la cuisine, les odeurs de fleurs. L'enfant sera ainsi plus volontaire et s'il était un peu réticent à la nourriture autour de ses 9 mois, ça devrait se calmer avec la curiosité. En plus, ce sera une période plus tranquille côté poussée dentaire. Tout juste !

Développement affectif :

L'enfant va vraiment vouloir être avec l'autre. Parce qu'il marche, il va plus se tourner vers le monde extérieur et vouloir quitter ses parents. Il commencera à s'approcher des autres enfants dans la rue, au parc, ou chez la Nounou. Le petit deviendra grand et changera de camp : de bébé, il passera à un petit enfant. Les jeux vont donc changer. Au début, il se contentera de suivre les copains-copines un peu plus grands et puis progressivement, il comprendra les enjeux de certains gestes et fera de même. La parole se mettra en place. Il communiquera avec l'autre, même si c'est encore un peu par des cris ou des onomatopées. Quelques mots supplémentaires étofferont son vocabulaire.

Il découvrira les relations : les conflits entre les enfants, les mots d'amour, le partage, la jalousie ... Sans vraiment encore les comprendre. Il n'est qu'en phase d'observation.

De même, on va commencer à lui dire que non, c'est dangereux d'aller ici ou là. On va poser les premières règles de la maison. Et puis on lui apprendra à ne pas taper, à partager ...

Activités à faire avec lui :

 - tout ce qui roule sera un super jeu : ballon, voiture, objet à tirer, à pousser, les porteurs, ... Il jouera encore un peu seul, mais commencera à jouer un peu avec l'autre.
 - Le miroir, encore et toujours. Il va commencer à se poser des questions sur lui et l'autre. On le voit dans le regard. Il passe de vous à votre reflet, de lui à son reflet, de lui à vous ... Il essaye de comprendre. Mettez vous derrière lui face à un miroir. Et faites lui coucou. Il vous le rendra. Soit à travers le miroir, soit en se retournant (signe qu'il a bien compris la relation entre le reflet et la personne). Il ne manque plus grand chose pour qu'il comprenne que ce petit dans le miroir, c'est lui. Nommez son reflet ... Dites lui que c'est lui.
 - Sortir, main dans la main dans la rue avec l'adulte pour faire quelques pas. Trop bien. Il pourra cueillir des pâquerettes, apprendre à souffler dans des pissenlits, caresser des animaux ... Attention toute fois aux bordures, trous et autres obstacles invisibles pour l'enfant. Pique-niquer sur l'herbe sera un super jeu.
 - les jeux de contenants seront intéressants. Il aimera passer son temps à remplir une boîte de dominos et la videra et la remplira encore ... On arrivera progressivement aux jeux de boîtes à forme.
 - les jeux de construction simple seront les bienvenues : les cubes, anneaux à empiler le long d'une tige, les gros légos.
 - livres cartonnés à feuilleter, catalogues qui peuvent se déchirer sans souci (l'enfant apprendra à tourner les pages ainsi).
 - objets de la vie courante : bouteille d'eau à moitié pleine, tube de sopalin (jumelle ou parler dedans), paquets vides ...
 - lui parler, on lui apprendra à donner, à prendre, à dire merci, bonjour, au revoir ... on commencera à lire des petites histoires. Au lieu de nommer des images, on commencera à les commenter (genre Bébé boit son biberon. Il est fatigué, il dort ...).
 - Le déshabillage sera un jeu. On l'encouragera à faire seul. Il aimera avoir son espace à lui, qu'il partagera ou pas au gré de ses envies.


Revenir en haut Aller en bas
http://lesitedesassmats.e-monsite.com/accueil.html
Assmatine



Féminin
Nombre de messages: 45044
Age: 40
Département: Quelque part en Ile de France

Emploi: Assistante maternelle
Date d'inscription: 14/10/2006

MessageSujet: Re: Le développement Psychomoteur de l'enfant de 0 à 6 ans   Lun 8 Juil 2013 - 18:43

 L'enfant de 18 mois à 2 ans :

Développement moteur :

L'enfant peut faire tous les mouvements qu'il veut : grimper, s'accroupir, courir, sauter, rien ne l'arrête.

Il pourra commencer à manger seul aussi.

Et si cela fait déjà 6 mois qu'il marche, on pourra lui proposer le pot. En principe, l'enfant devrait commencer à se cacher pour faire. Au début, il retournera jouer, puis petit à petit il manifestera des signes d'inconfort. Il vous demandera de le changer, signe qu'il aura pris conscience de ce qui se passe dans son corps. Il parviendra progressivement à se retenir de plus en plus longtemps pour courir jusqu'au pot et un jour, il y arrivera. Rien ne sert de prendre un chrono en main, ces étapes sont indispensables. Quand l'enfant est prêt et dans son corps et dans sa tête, il est propre en 2 semaines. Parfois même avec la sieste. Entre l'acquisition de la marche et l'acquisition de la propreté, il doit y avoir facilement un an d'écart.

Développement sensoriel :
L'enfant se reconnait dans le miroir. Comment on le sait ? Faites lui un gros point avec un feutre sur son front. Puis, quand il a oublié ce barbouillage, amenez-le devant un miroir, sans rien lui dire. S'il essaye d'attraper le point dans le miroir, c'est perdu. S'il se frotte le front, il a compris que le point était sur lui.

Développement social :
18 mois, c'est la période des colères. Parce que l'enfant prend conscience qu'il est une personne à part entière, bien distincte de ses parents. Et comme toute individu, il peut décider de ce qu'il veut ou ne veut pas faire, ou manger, ou dire ... Sauf qu'à cet âge-là, on n'a pas encore la notion du bien et du mal, ni du danger, et les relations sont souvent un peu conflictuelles. C'est le bon moment pour mettre des barrières, des limites, des mots sur ce qui est bien, ou pas, et pourquoi.

Et du coup, pour se faire bien comprendre, il va se mettre à parler et à faire des phrases, surtout si on insiste quand il se met à pleurer de colère pour lui demander ce qu'il a, ce qu'il veut, qu'on ne comprend pas ses pleurs, que des mots vous aideraient. Il répètera en période de calme tout ce que vous direz, alors articulez bien et attention aux gros mots.

C'est l'âge où il se mettra à la fenêtre pour regarder les gens passer. Il aura un désir d'aller voir autrui. Il ne se cantonne plus à la maison, mais aussi à dehors. Mais toujours en compagnie de papa et maman.

Activités à faire avec lui :
 - toujours le miroir
 - les activités manuelles. Alors là, c'est le bon moment pour commencer la peinture, les gommettes, les collages ...
 - A lui les petites maisons où on rentre par un tunnel, où on grimpe par une échelle, regarde par une fenêtre. Les voitures porteurs ...
 - les petits puzzles seront appréciés.
 - les objets de la vie courante aussi : dinette, biberon, bavoir, couche, poupées ...
 - aller voir d'autres personnes, d'autres enfants, aller au square ...
 - le laisser se débrouiller pour se déshabiller et ranger ses affaires.


Revenir en haut Aller en bas
http://lesitedesassmats.e-monsite.com/accueil.html
Assmatine



Féminin
Nombre de messages: 45044
Age: 40
Département: Quelque part en Ile de France

Emploi: Assistante maternelle
Date d'inscription: 14/10/2006

MessageSujet: Re: Le développement Psychomoteur de l'enfant de 0 à 6 ans   Mar 9 Juil 2013 - 8:11

L'enfant de 2 à 3 ans :

Développement moteur :
L'enfant a acquis la propreté diurne et pour la sieste également. Il est assez autonome pour manger et s'habiller seul, mais il lui faudra encore un peu d'aide par moment.

Développement sensoriel :
L'enfant prend conscience de ses deux côtés. Il apprendra à pédaler pendant cette période. Il pourra chausser ses deux chaussures, mettre ses deux manches ... La latéralité se met en place.

Développement social :
Les colères sont passées et l'enfant veut aider tout le monde. Il se proposera pour mettre la table, débarrasser, faire le ménage ... C'est le bon moment pour lui apprendre à ranger ses jouets. MAis attention, par le jeu. Sinon il comprendra vite ce que veut dire le mot corvée.

Activités à faire avec lui :
- Tous les jeux de mises en situation : jouer au papa et à la maman, au docteur, à la star ... Du coup, les déguisements seront super importants.
- Voir du monde. L'enfant ne veut plus rester à la maison, il veut voir des autres enfants. La sortie au parc est quasi obligatoire maintenant. Si vous la loupez, il vous la rappellera.
- Racontez des histoires, des vraies ! Et malheureusement, souvent les mêmes.
- le tricycle.
Revenir en haut Aller en bas
http://lesitedesassmats.e-monsite.com/accueil.html
Assmatine



Féminin
Nombre de messages: 45044
Age: 40
Département: Quelque part en Ile de France

Emploi: Assistante maternelle
Date d'inscription: 14/10/2006

MessageSujet: Re: Le développement Psychomoteur de l'enfant de 0 à 6 ans   Mar 9 Juil 2013 - 8:27

 L'enfant de 3 à 6 ans :

Développement moteur :
L'enfant est autonome. Il apprend à écrire, à dessiner. Il peut dessiner un bonhomme, des figures géométriques, des choses ...
La propreté nocturne est acquise.

Développement sensoriel :
La latéralité est acquise. L'enfant est soit droitier, soit gaucher. Il sait nommer sa main gauche et sa main droite.
L'équilibre est acquis. L'enfant pourra se tenir sur un pied quelques secondes et faire du cloche-pied. Du coup, il pourra se passer des petites roues pour conduire un vélo. 
Tout comme il saura se repérer dans le temps (matin, après-midi, hier et demain ...).
Il sait reconnaître les couleurs sans souci.

Développement social : 
Il peut se passer de ses parents pendant toute une journée sans souci. Il apprendra les codes sociaux nécessaires pour s'intégrer dans un groupe d'amis ou bien se tenir en classe.

Niveau langage, le verbe se conjuguera et à plusieurs temps (futur, passé, présent). 

Activités à faire avec lui :
- les jeux de société sont de sortie. Il peut bien comprendre plusieurs règles d'un même jeu.


Revenir en haut Aller en bas
http://lesitedesassmats.e-monsite.com/accueil.html
 

Le développement Psychomoteur de l'enfant de 0 à 6 ans

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Grille d'évaluation du développement de l'enfant
» bricolage pertinent au développement/enfant 18-24 mois?
» développement bébé 6 mois et environ
» Le développement moteur de l’enfant : de la naissance aux premiers pas Conférence animée par Michèle Forestie
» Un troisième enfant...ça change quoi au quotidien?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Assistante Maternelle : une Profession, un Forum ::  ::  :: -